Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930012700
GORGES D'OPEDETTE ET LEURS BORDURES - PLATEAU DE CHAVAGNAC

(n° régional : 04100196)

Commentaires généraux

Description

Localisé dans la partie sud-ouest du département des Alpes-de-Haute-Provence, le site est établi sur la commune de Oppedette. Ce site comprend le canyon d’Oppedette creusé au sud-ouest du village qui lui a donné son nom.

Le site comprend le canyon proprement-dit - aux gorges encaissées - et ses deux versants aux pentes moins abruptes, qui le surmontent. Le substrat géologique du site est composé essentiellement de calcaires massifs Urgoniens, qui forment un petit plateau entaillé par les gorges, de marnes et de grès de l’Albien-Gargasien.

Il bénéficie d’un climat de type supra-méditerranéen, marqué encore par des influences méso-méditerranéen avec notamment la limite du Chêne vert (Quercus ilex).

Etabli entre 400 m et 550 m, le site est totalement inclus dans l’étage de végétation méso-méditérranéen supérieur à supra-méditerranéen.

Constitué de pentes raides ébouleuses et de falaises abruptes, plus ou moins délitées, le site est caractérisée par des formations végétales chasmophytiques inféodées aux parois rocheuses, des vires herbeuses, des fruticées et des formations arbustives. Les fonds de vallon présentent des boisements de ravin et des ripisylves fragmentaires à saules. Les versants qui bordent les gorges sont boisés par la chênaie pubescente-buxaie à Yeuse (Quercus ilex), et comprennent quelques zones ouvertes de pelouses et garrigues.

Milieux naturels

Un habitat déterminant est présent très marginalement sur le site : les maquis silicicoles hauts à Ciste à feuilles de laurier (Cistus laurifolius) [all. phyto Cistion laurifolii (32.33)].

Plusieurs autres habitats remarquables ou représentatifs sont présents : les falaises calcaires ibéro-méditerranéennes [asso. phyto. Phagnalo sordidi-Asplenietum petrarchae (62.111)], les falaises calcaires alpiennes et supra-méditerranéennes [asso. phyto. Potentillo caulescentis-Hieracietum humilis (62.151) et Sileno saxifragae-Asplenietum fontani (62.152)], les éboulis thermophiles à Calamagrostis argenté (Achnatherum calamagrostis) [all. phyto. Stipion calamagrostis (61.3)], les pelouses séches écorchées des rebords de corniches et de vires rocheuses calcaires [all. phyto. Seslerio caeruleae-Xerobromion erecti (34.33)], les pinèdes méditerranéennes Pin d’Alep (Pinus halepensis) (42.84) et les boisements méso et supra-méditerranéens de Chêne vert ou Yeuse (Quercus ilex) [all. phyto Quercion ilicis (45.31 & 45.32)].

Les milieux confinés en fond de gorge présentent également une flore originale, avec notamment la présence de l’Orme de montagne (Ulmus glabra), dont la présence apparaît insolite au sein d’une végétation à large dominante méditerranéenne.

Flore

Le site comprend sept espèces végétales déterminantes, dont une est protégée au niveau national : l’Euphorbe à feuilles de graminée (Euphorbia graminifolia), et deux sont protégées en région Provence Alpes Côte d’Azur : la Dauphinelle fendue (Delphinium fissum), rare renonculacée des rocailles et éboulis xériques, et la Laîche appauvrie (Carex depauperata).

Les autres espèces végétales déterminantes comprennent : l'Épervière étoilée (Hieracium stelligerum), la Biscutelle intermédiaire (Biscutella intermedia), crucifère des éboulis et rocailles calcaires, la Julienne à feuilles laciniées (Hesperis laciniata), crucifère liée aux rochers, rocailles et landes xériques sur calcaire et le Ciste à feuilles de laurier (Cistus laurifolius).

Par ailleurs, il abrite une espèce végétale remarquable : le Narcisse à feuilles de jonc (Narcissus assoanus).

Faune

Le site abrite douze espèces animales patrimoniales toutes remarquables.

Les Mammifères sont représentés par un cortège intéressant de chauves souris comprenant, pour les espèces déterminantes la Barbastelle d’Europe (Barbastella barbastellus), espèce forestière vulnérable d’affinité médio européenne et le Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii), espèce bien représentée en PACA, mais dont la population régionale est répartie sur très peu de sites et ayant subi un déclin important suite à une épidémie.

Parmi les espèces remarquables, la seule présente sur le site est le Vespère de Savi (Hypsugo savii), espèce rupicole d’affinité méridionale.

Le cortège avifaunistique est représenté par des espèces rupicoles remarquables telles que le Grand Duc, le Monticole de roche (Monticola saxatilis) et le Monticole bleu (Monticola solitarius). Le Faucon hobereau (Falco subbuteo), aujourd’hui en régression et peu abondant, fait partie des rapaces diurnes nichant sur ce site.

Fonctionnalité/Liens éventuels avec d’autres ZNIEFF

Cette ZNIEFF de type 1 n’est pas incluse dans une ZNIEFF de type 2.

Les gorges d’Opedette assure par un rôle d’abri un rôle de refuge pour des espèces végétales rupestres rares ou localisées.

Commentaires sur la délimitation

Le site correspond à des gorges encaissées renfermant des habitats et populations d’espèces particulièrement remarquables. Si sa délimitation possède avant tout une justification fonctionnelle, elle se cale autant que possible sur des éléments géographiques ou topographies notables. Au sud-ouest, elles coïncident avec le périmètre départemental et à l’est, elles suivent pour partie la route départementale D 201.