Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930020091
VERSANT ADRET DE MOUISSET - LA GINESTE

(n° régional : 05100225)

Commentaires généraux

Description

Etabli sur la bordure centre-sud du département des Hautes-Alpes et dominant la Durance un peu en aval du barrage de Serre Ponçon, le site correspond à la partie sommitale de la montagne de Mouisset qui culmine à 1278 m.

Le substrat géologique est principalement constitué de terrains calcaro-marneux du Domérien associés à des calcaires à patine rousse du Toarcien. Ces formations sédimentaires sont en partie recouvertes d’éboulis stabilisés.

Ce site bénéficie d’un climat de type supra-méditerranéen à tendance continentale.

Etabli entre 950 m et 1278 m d’altitude, le site se distribue entre les étages de végétation supra-méditerranéen (parties basses bien exposées) et montagnard. Il est principalement occupé par des formations arbustives se développant sur les terres abandonnées. Sur les plus fortes pentes, l’importante érosion de ces roches tendres limite la colonisation par les ligneux. La végétation est alors constituée par des formations d’éboulis, de garrigues et de landes ouvertes.

Milieux remarquables

Le site compte plusieurs habitats remarquables. Ce sont en particulier : les formations végétales des rochers et falaises calcaires [all. phyto. Potentillion caulescentis (62.15)].

Les pentes raides et rocailleuses aux expositions chaudes sont colonisées par les éboulis thermophiles à Calamagrostis argenté (Achnatherum calamagrostis) [all. phyto. Stipion calamagrostis (61.31)] ou, lorsque la dynamique de la végétation parvient à contrebalancer les phénomènes d’érosion, par les garrigues supra-méditerranéennes à Aphyllanthe de Montpellier (Aphyllanthes monspeliensis) [all. phyto. Helianthemo italici-Aphyllanthion monspeliensis (34.72)], qui atteignent dans cette région leur limite nord de répartition.

Flore

L’Astragale queue de renard (Astragalus alopecurus) est la seule espèce végétale déterminante du site. Cette légumineuse d’affinité orientale, est protégée au niveau national et constitue par son port et sa floraison spectaculaires l’une des plus remarquables curiosités botaniques du département des Hautes-Alpes. Il s’agit ici de la station la plus à l’ouest du département des Hautes-Alpes.

Faune

Deux espèces animales patrimoniales sont connues sur ce site. Il s’agit du Moiré de Provence (Erebia epistygne), espèce déterminante de lépidoptère d’affinité méditerranéo-montagnarde dont l’aire de répartition ibéro-provençale est morcelée et restreinte, inféodée aux pelouses sèches à fétuques (surtout Festuca cinerea) et, chez les oiseaux, du Torcol fourmilier (Jynx torquilla).

Des prospections complémentaires seraient à entreprendre afin d’améliorer les connaissances sur le site.

Fonctionnalité/Liens éventuels avec d’autres ZNIEFF

Cette ZNIEFF de type 1 n’est pas incluse dans une ZNIEFF de type 2.

Commentaires sur la délimitation

Les populations d’espèces à forte valeur patrimoniale, et en particulier l’Astragale queue-de-renard (Astragalus alopecurus), sont la principale motivation de désignation de cette ZNIEFF. Les limites du site englobent les noyaux de populations de ces espèces connues sur ce secteur, en essayant de se caler sur des élément topographiques, géographiques ou paysagers notables.