Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930020228
VALLON DE L'AVERON

(n° régional : 13152126)

Commentaires généraux

Description de la zone

La partie basse du vallon de l'Averon comprend des prairies mésophiles, puis dans la portion la plus proche du rivage, une zone inondable et saumâtre. Enfin, le long du rivage se trouve un amas de graviers mêlés de coquilles.

Flore et habitats naturels

Le principal intérêt de la partie basse du vallon de l'Averon vient de l'importance des populations de deux espèces rares, le Bugrane sans épine abondant dans une prairie mésophile et la Cresse de Crète, que l'on rencontre dans la partie sous influence du sel, inondable l'hiver. Elle est accompagnée de l'Alpiste paradoxal ainsi que du Statice de Girard. Les portions les plus faiblement salées sont recouvertes par une pelouse littorale à Trèfles, alors que les parties les plus basses portent une végétation clairsemée des laisses méditerranéennes des marais salés méditerranéens ainsi que des éléments de steppes salées à Limonium. Dans les zones piétinées apparaît, certaines années, le Crypsis en forme d’aiguillon. Du côté du rivage, en bordure du chemin se trouvent quelques pieds d'Ail petit-Moly et sur le sable grossier, la Renouée de Robert.

Faune

Une espèce patrimoniale a été récemment recensée sur la zone, il s’agit, du Leste à grands stigmas (Lestes macrostigma), odonate très localisé et en régression, strictement inféodé aux eaux saumâtres temporaires dans lesquelles sa larve se développe.

Commentaires sur la délimitation

Limites dictées par la topographie et l'extension des populations végétales.