Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930020320
PLAINE DE VALRÉAS/VISAN

(n° régional : 84115100)

Commentaires généraux

Description de la zone


La zone comprend à la fois des secteurs agricoles, des secteurs boisés et des zones humides. L'existence de ces différents types de milieux sur l'ensemble de cette ZNIEFF permet d'y rencontrer un cortège d'espèces assez diversifié.

Faune


Cette plaine agricole est relativement intéressante sur le plan faunistique puisqu’on y trouve 22 espèces animales patrimoniales au total (dont 6espèces déterminantes).
Parmi les amphibiens, l’espèce patrimoniale la plus prestigieuse du site est sans nul doute le Pélobate cultripède, amphibien fouisseur, actuellement en régression en France et en Provence, pour lequel le département de Vaucluse compte encore de belles populations. Citons également le Triton palmé, localisé et relativement peu fréquent en Provence, et le Pélodyte ponctué.

Chez les mammifères citons le Castor d’Europe, présent notamment à proximité du Lez et le grand retour de la Loutre d’Europe, observée sur le Lez depuis 2011. L’avifaune nicheuse locale comporte le cortège suivant : Bondrée apivore (nicheur certain), Busard cendré (dont la population nicheuse locale est estimée à cinq couples), Autour des palombes, Circaète Jean le Blanc, Caille des blés, Œdicnème criard, Chevêche d’Athéna ou Chouette Chevêche, Petit duc scops, Pic épeichette, Guêpier d’Europe, Huppe fasciée, Alouette calandrelle, Cochevis huppé, Bruant proyer et l’installation du Rollier depuis 2010, en forte progression. L'Outarde canepetière était présente sur l'aérodrome de Visan jusqu’en 2004, sa présence reste potentielle.

L’unique représentant de la faune entomologique est l'Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale), espèce remarquable d’odonates (libellules et demoiselles), protégée en France, qui affectionne les écoulements modestes à eaux courantes claires, ensoleillées et peuplées d'hydrophytes.

Commentaires sur la délimitation

Les zones choisies sont celles qui abritent la reproduction des espèces patrimoniales. Elles sont limitées par des zones d'agriculture intensives.