Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930020381
CRÊTES BOISÉES ENVIRONNANT LE TOULOURENC

(n° régional : 05100219)

Commentaires généraux

Description

Etabli dans la partie sud-ouest du département des Hautes-Alpes, dans la région des Baronnies, immédiatement à l’est du village de Sorbiers, le site s’inscrit s’inscrit au cœur de la petite région du Rosanais, à la rencontre des influences méditerranéennes et alpines.

Le site comprend un petit secteur de collines boisées, au niveau du lieu-dit « Toulourenc », entre le ravin du ruisseau de Combe l’Eglise à l’ouest, jusqu’au ravin de la Fontaine de Luzerne à l’est. Elle est traversée par le Ravin de Laravour et s’élève juqu’à 1090 m au nord, à la limite de la commune de Sorbiers.

Sur le plan géologique, le site est constitué par une alternance de bancs calcaires et de niveaux marneux appartenant au Bédoulien.

Situé dans la zone biogéographique des Préalpes delphino-provençales, à la rencontre des influences méditerranéennes et alpines, le site est inclus dans les étages de végétation supra-méditerranéen supérieur et montagnard inférieur, entre 820 m et près de 1090 m d’altitude.

Boisements de Chêne pubescent (Quercus humilis), pinèdes sylvestres, prairies sèches, pelouses rocailleuses écorchées et fruticées xérophiles sont les milieux les plus représentatifs du site. De petits cours d’eau temporaires traversent également le site.

Milieux remarquables

Des secteurs de garrigues supra-méditerranéennes à Aphyllante de Montpellier (Aphyllanthes monspelliensis) [all. phyto. Helianthemo italici-Aphyllanthion monspeliensis (34.72)], des prairies sèches méso-xérophiles à Brome dressé (Bromus erectus) [all. phyto. Mesobromion erecti (34.3265)] ou plus franchement xérophiles [all. phyto. Xerobromion erecti (34.33)] et des pelouses xérophiles écorchées supra- et oro-méditerranéennes à Bugrane striée (Ononis striata) [all. phyto. Ononidion striatae (34.71)], constituent les milieux les plus remarquables du site.

Les milieux forestiers les plus typiques comprennent des pinèdes sylvestres sèches supra-méditerranéennes [all. phyto. Cephalanthero rubrae-Pinion sylvestris (42.59)] et les pinèdes mésophiles sur marnes [sous-all. phyto. Molinio arundinaceae-Pinenion sylvestris (42.54)].

Flore

La flore de ce site possède un contingent important d’espèces méditerranéennes. Par contre, le cortège d’espèces alpines y est moins marqué.

Ce site comprend treize espèces végétales patrimoniales, dont une est déterminante. Il s’agit du Rosier de France (Rosa gallica), très bel églantier sauvage, protégé au niveau national et qui représente l’un des ancêtres des rosiers horticoles. Localisé dans cette partie du département des Hautes Alpes, il est typique des sous-bois de chênaies mésophiles de tendance acidicline.

Douze autres espèces végétales à valeur patrimoniale ont été recensées. Parmi celle-ci figurent neuf orchidées : la Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra), l’Epipactis rouge sombre (Epipactis atrorubens), l’Epipactis à feuilles distantes (Epipactis distans), l’Epipactis à feuilles larges (Epipactis helleborine), l’Epipactis de Müller (Epipactis muelleri), la Goodyère rampante (Goodyera repens), l’Ophrys mouche (Ophrys insectifera), l’Orchis moucheron (Gymnadenia conopsea) et la Platanthère verdâtre (Platanthera chlorantha). La Germandrée dorée (Teucrium aureum), la Knautie pourpre (Knautia timeroyi subsp. collina) et le Genêt d’Espagne (Genista hispanica) sont les trois autres espèces végétales remarquables du site.

Faune

Aucune espèce animale patrimoniale n’est connue sur ce site. Des prospections complémentaires seraient à entreprendre.

Fonctionnalité / liens éventuels avec autres ZNIEFF

Cette ZNIEFF de type 1 n’est pas incluse dans une ZNIEFF de type 2.

Commentaires sur la délimitation

Les populations d’espèces à forte valeur patrimoniale, représentées sur le secteur, sont la principale motivation de désignation de cette ZNIEFF. C’est le cas en particulier, pour l’Eglantier de France (Rosa gallica), arbuste rampant lié aux lisières, cla