Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930020457
COLLINES D'ESTELLE - BOIS DE SIOUNET ET DE FAYET

(n° régional : 83100153)

Commentaires généraux

Commentaire général

Le site s'étend à l'ouest de Comps sur Artuby, jusqu'au grand canyon du Verdon. L'ensemble est compris entre 850 et 1185 m soit dans l'étage climatique du supra méditérranéen. L'ensemble est vaste et présente un caractère sauvage de par la faible présence anthropique. Le site couvre un ensemble de collines situées de part et d'autre des gorges de l'Artuby. Le site est occupé par des milieux variés, s'étalant parfois sur de vastes superficies: landes à genêts et à buis, pelouses, affleurements rocheux, éboulis, pinèdes de pins sylvestres, chênaies pubescentes, anciennes zones agricoles.

Flore et habitats naturels

La flore et la végétation sont mal connues, cependant on peut citer la présence de la Pivoine (Paeonia officinalis) au Plan d’Estelle ou au Fayet, et de la rare Serratule à feuille de Chanvre d’eau (Serratula lycopifolia) dans les prairies de fauche mésophiles de Saint Maimes. L’Artuby héberge les endémiques Asplenium jahandiezii et Moeheringia intermedia.

Faune

Cette zone présente un réel intérêt faunistique: on y trouve au moins 16 espèces animales patrimoniales (dont deux déterminantes).

Ce cortège faunique comprend ainsi notamment pour les mammifères déterminantes le Loup. Six oiseaux remarquables fréquentent la zone : Autour des palombes, Circaète Jean-le-blanc, Tétras lyre, Bruant fou, Fauvette orphée, Torcol fourmilier, Crave à bec rouge.

La faune entomologique est représentée par deux longicornes (Cérambycidés) le Ropalope lombard (Ropalopus insubricus), espèce déterminante, rare, inféodée aux érables, plus rarement aux aulnes et aux frênes, présente en France presque exclusivement en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Lepture de Fontenay (Stictoleptura fontenayi), espèce méditerranéenne remarquable dont la larve se nourrit du bois mort dans le tronc ou la souche de divers arbres feuillus, en particulier les chênes.

Commentaires sur la délimitation

Les limites sont déterminées essentiellement pa la géomorphologie et l'occupation du sol (couverture arborée) et ponctuellement par des voies de communication.