Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 940004142
OLIVERAIES ET BOISEMENTS DES COLLINES DE BALAGNE

(n° régional : 0100)

Commentaires généraux

La zone concernée est divisée en plusieurs unités réparties dans les principale vallées de la Balagne :

- au sud la vallée du Fiume Seccu,

- à l'ouest le bassin d'Aregno,

- au nord et à l'est la vallée de Regino.

Les différentes unités représentent les vestiges de l'ancien paysage arboré qui recouvrait la Balagne. Dans ce secteur en cours de mutation, on distingue les types principaux de formations végétales :

- les anciennes oliveraies pour la plupart abandonnées, où l'on peut voir des arbres multiséculaires aux dimensions remarquables, comme à Monticello, Aregno, Avapessa ;

- les chênaies pubescentes qui se développent sur d'anciennes terrasses ;

- des bosquets ou des taillis de chênes verts qui s'établissent sur les adrets et les côtes rocheuses ;

- quelques châtaigneraies plantées dans les vallons humides qui descendent de la montagne, comme à Muro, Zilia et Avapessa ;

- une remarquable suberaie, unique formation de ce type en Balagne, s'étend en amont du barrage de Codole sur les alluvions du lit majeur de Regino.

A partir des années 50, les premiers grands incendies de Balagne ont commencé à morceler les oliveraies de Balagne et sur de vastes secteurs, l'olivier se rencontre sous la forme de rejets de souche après le feu. En revanche sur les sites les moins exposés, on assiste parallèlement à une dynamique forestière de reconquête du milieu par les chênaies.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible