Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 940031076
Marine et Marais de Pietracorbara

(n° régional : 00000237)

Commentaires généraux

La ZNIEFF est localisées sur la cote est du Cap Corse. La plage de Pietracorbara se développe sur une longueur de 550 m. Le cordon dunaire d’arrière plage est à peine formé. En arrière de la plage se trouve un marais littoral. Ce dernier est divisé en deux zones par la route départementale D80. La zone cotée plage est en partie comblée, mais subsiste une roselière fragmentée. L’autre zone est constituée d’un bois marécageux, ainsi que de terrains agricoles. Le secteur est limité au sud par le ruisseau de Pietracorbara présentant une ripisylve à aulne glutineux.

La marine de Pietracorbara est constituée d’une mosaïque d’habitats avec des prairies humides, des boisements alluviaux d’aulnes glutineux, d’une roselière et d’une mare en arrière-plage, et d’un tronçon de ruisseau avec sa ripisylve. Cette mosaïque représente un intérêt écologique primordial, en particulier à l’échelle du Cap Corse, dont le littoral est ponctué de seulement quelques micro-zones humides.

Les données existantes montrent que la richesse spécifique de la zone est significative avec : 72 espèces de végétaux, dont 4 espèces déterminantes, 1 habitat déterminant, 6 espèces d'amphibiens et reptiles, et 46 espèces d'oiseaux nicheuses et migratrices. La marine et plus largement la plaine de Pietracorbara représente une zone de passages et de haltes migratoires pour les espèces migratrices.

Une partie de la zone s'inonde au cours des fortes précipitation régulant ainsi le surplus d'eau, et fournissant un habitat optimal pour les amphibiens notamment. De plus, le secteur est sur le trajet migratoire des oiseaux et représente à ce titre un intérêt fonctionnel comme halte migratoires pour l’avifaune.

La conservation du site est actuellement soumise à une pression d’urbanisation liée à l’activité touristique. Cette pression s’exprime en particulier, par l’apport récurrent de matériaux entrainant un comblement progressif de la mare et de la roselière. C’est en effet, sur la frange littorale à l’est de la route D80 que la conservation de la biodiversité est la plus menacée. Les prairies humides et l’aulnaie en arrière de la D80, présentent actuellement un bon état de conservation, et devraient a priori garder une vocation agricole, bien que le plan local d’urbanisme de la commune de Pietracorbara soit à ce jour en cours de réalisation.

Commentaires sur la délimitation

Le principal critère de délimitation de la zone est la répartition des espèces (notamment déterminantes) et les biotopes associés.

Nous avons écarté les secteurs urbanisés. Cependant, nous avons englobé certains secteurs présentant une pression d'usage non négligeable en raison de l'enjeu touristique du site (plage et arrière-plage), mais présentant un intérêt écologique.

Par ailleurs, nous avons inclus la zone classée comme espace remarquable par les services de l'Etat.