Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

A1.448 - Faune encroûtante des parois des grottes intertidales battues par les vagues

Faunal crusts on wave-surged littoral cave walls

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

The inner walls of caves, predominantly in the mid shore in wave-surged conditions dominated by barnacles Semibalanus balanoides, and Verruca stroemia, with patches of encrusting sponges such as Halichondria panicea and Grantia compressa and occasional patches of the mussel Mytilus edulis. Increased moisture allows a denser faunal population than unit A1.449 to develop within the cave. The limpet Patella vulgata and spirorbid tube-forming polychaetes can be present. The hydroid Dynamena pumila and anemones such as Metridium senile and Actinia equina may occur towards the lower reaches of the cave. Where a dense faunal turf of barnacles or bryozoan crusts covers the cave walls, the biotope can also extend to cover the ceiling and may be accompanied by the bryozoan Alcyonidium diaphanum. Variations of this biotope may occur in mid and lower shore scoured caves in south Wales the rock is dominated by dense Sabellaria alveolata. In south-west England the rock can be completely covered by the barnacle Balanus perforatus. There may be a variation in the species composition from cave to cave, depending on local conditions.
Situation: This biotope usually occurs above the sand/pebble scoured A1.449 zone and may extend to the ceilings of the caves.

Descriptif en français

Parois intérieures de grottes battues par les vagues, surtout dans la partie moyenne du rivage, dominées par la balane Semibalanus balanoides et Verruca stroemia, avec des taches d’éponges encroûtantes telles que Halichondria panicea et Grantia compressa, et quelques taches de la moule Mytilus edulis. Grâce à l’humidité plus grande, la faune est plus dense que dans l’habitat A1.449. La patelle Patella vulgata et des polychètes tubicoles spirorbidés peuvent être présents. L’hydraire Dynamena pumila et des anémones telles que Metridium senile et l’actinie commune Actinia equina peuvent être présents dans la partie inférieure des grottes. Là où un tapis faunistique dense de balanes ou de bryozoaires encroûtants couvre les parois, cette biocénose peut également s’étendre jusqu’à couvrir le plafond et peut être accompagnée du bryozoaire Alcyonidium diaphanum. Il peut y avoir des variantes de cet habitat dans les grottes soumises à l’abrasion dans la partie inférieure du rivage. Dans le Sud du Pays de Galles, la roche est dominée par une population dense de Sabellaria alveolata. Dans le Sud‐Ouest de l’Angleterre, la roche peut être complètement couverte par la balane Perforatus perforatus (anciennement Balanus perforatus). Il peut y avoir une certaine variation dans la composition spécifique de chaque grotte, en fonction des conditions locales.
Situation : Cet habitat est généralement situé au‐dessus de l’habitat A1.449 érodé par le sable ou par des cailloutis, et peut s’étendre jusqu’au plafond des grottes.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor, D.W., Allen, J.H., Golding, N., Howell, K.L. Lieberknecht, L.M., Northen, K.O. & Reker, J.B. 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough (Source)