A4.213 - Urticina felina et faune supportant le sable sur roche circalittorale couverte ou abrasée par le sable

Urticina felina and sand-tolerant fauna on sand-scoured or covered circalittoral rock

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

This biotope typically occurs on tide-swept circalittoral bedrock, rock adjacent to mobile sand/gravel in gullies, and cobbles on gravel and sand, characterised by scour-tolerant robust species. Although many of these species are found on subtidal rock, they tend to occur in larger numbers in these highly sand-influenced conditions. The dominant species by far is the anemone Urticina felina which commonly occurs on rocks at the sand-rock interface, where the scour levels are at a maximum and few species can tolerate this abrasion. The sponge Ciocalypta penicillus is also very characteristic of shifting sand-covered rock. This biotope is only occasionally recorded as a separate entity, because its extent is typically restricted to a very narrow band of rock at the sediment interface. Only occasionally does it cover a large extent of rock (e.g. where the wave action is strong enough to cause sand abrasion well up the rock face or where the rock is low-lying). More often, this scoured zone is recorded as part of whatever biotope occurs on the nearby hard substrata. Other species (which are able to survive, and benefit from the reduced competition) include Balanus crenatus, Pomatoceros triqueter, Cellepora pumicosa, Alcyonidium diaphanum, Cliona celata, encrusting red algae and Asterias rubens.
Situation: This biotope tends to be found in close proximity to mobile sand or gravel, producing scour that tends to limit the number of species found.

Descriptif en français

Cet habitat se rencontre typiquement dans le circalitoral balayé par les courants de marées sur la roche en place, la roche au voisinage de sable ou de gravier mobile dans des dépressions, sur des galets reposants sur du gravier ou du sable ; il est caractérisé par des espèces robustes qui supportent l’abrasion. Même si un grand nombre de ces espèces sont présentes sur la roche subtidale, elles ont tendance à être plus abondantes dans ces milieux qui subissent une forte influence du sable. L’espèce dominante est de loin l’anémone Urticina felina, commune sur la roche, à la limite de la roche et du sable, où l’abrasion est à son maximum et où peu d’espèces peuvent tolérer une telle abrasion. L’éponge Ciocalypta penicillus est également très caractéristique de la roche couverte de sable à la limite des deux substrats. Cet habitat n’est qu’occasionnellement noté comme entité distincte, car son étendue est typiquement limitée à une frange très étroite de roche au contact des sédiments. Ce n’est qu’occasionnellement qu’il couvre une grande superficie rocheuse (par exemple, là où l’action des vagues est suffisamment forte pour provoquer l’abrasion par le sable assez haut sur la roche, ou bien là où la roche est affleurante). Plus souvent, cette zone abrasée est notée comme partie de l’habitat du substrat dur avoisinant. Les autres espèces capables de survivre dans ces conditions et de profiter de la compétition moins forte comprennent Balanus crenatus, Spirobranchus triqueter (anciennement Pomatoceros triqueter), Cellepora pumicosa, Alcyonidium diaphanum, Cliona celata, des algues rouges encroûtantes et Asterias rubens.
Situation : Cet habitat est généralement situé tout près de sable ou gravier mobile, d’où une abrasion qui tend à limiter le nombre d’espèces présentes.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor D.W., Allen J.H., Golding N., Howell K.L., Lieberknecht L.M., Northen K.O. & Reker J.B., 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough, 49 p. (Source)