Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

A5.143 - Protodorvillea kefersteini et autres polychètes dans du sable graveleux hétérogène circalittoral à biocénose appauvrie

Protodorvillea kefersteini and other polychaetes in impoverished circalittoral mixed gravelly sand

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

In coarse gravelly or shelly sand sometimes with a slight mud content, along open coasts in depths of 10 to 30m, and in shallower offshore areas, an impoverished community characterised by Protodorvillea kefersteini may be found. This biotope has a number of other species associated with it including Nemertea spp., Caulleriella zetlandica, Minuspio cirrifera, Glycera lapidum, Ampelisca spinipes and numerous other polychaete species all occurring at low abundances. The polychaete Sabellaria spinulosa is also found in low numbers in this biotope
Situation: This biotope has been reported in the North Sea along the Norfolk/Lincolnshire coast located in and around marine aggregate dredging areas (IECS, 1999).
Temporal variation: This biotope may be quite variable both spatially and temporally in terms community structure and also sediment type which is often borderline between A5.1 & subunits and A5.4 and subunits.

Descriptif en français

Sable graveleux coquillier ou grossier, contenant parfois un peu de vase, à des profondeurs de 10 à 30 m en milieu ouvert, ou à une profondeur moindre au large des côtes, qui héberge une biocénose appauvrie caractérisée par Protodorvillea kefersteini. Cet habitat possède un certain nombre d’autres espèces associées à Protodorvillea kefersteini, dont Nemertea spp., Caulleriella zetlandica, Prionospio cirrifera, Glycera lapidum, Ampelisca spinipes et de nombreuses autres espèces de polychètes, toutes peu abondantes. Le polychète Sabellaria spinulosa est également présent en faible quantité dans cet habitat.
Situation : Cet habitat a été observé en mer du Nord, le long des côtes des comtés de Norfolk et de Lincoln, à l’intérieur et autour de zones d’exploitation d’agrégats marins (IECS, 1999).
Variations temporelles : Cet habitat peut être très variable dans l’espace et dans le temps, tant du point de vue de la biocénose que du type de sédiment, qui est souvent à la limite des sédiments grossiers et des sédiments hétérogènes de la zone subtidale entre l’habitat A5.1 et ses sous‐unités et l’habitat A5.4 et ses sous‐unités.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor, D.W., Allen, J.H., Golding, N., Howell, K.L. Lieberknecht, L.M., Northen, K.O. & Reker, J.B. 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough (Source)