Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Coronopodo procumbentis - Sclerochloetum durae Braun-Blanq. 1936

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse méditerranéenne xérophile des sols fortement tassés éventuellement temporairement inondés.

Nom cité du syntaxon

Coronopodo procumbentis - Sclerochloetum durae Braun-Blanq. 1936 (Prodrome Groupements Vég. 3 : 33, ‘Coronopo’… art. 41b).

Synonymes

Association à Sclerochloa et Coronopus ruelli Braun-Blanq. 1931 (Comm. SIGMA 9 : 37) nom. inval. (art. 2b, 7).

Type nomenclatural

Neotypus nominis : rel. in Blondel 1941 (Mém. Soc. Vaudoise Sci. Nat. 46 : 323).

Physionomie

Pelouse surtout marquée par les inflorescences dressées de Sclerochloa dura et, en été, par celles de Hordeum murinum subsp. leporinum ; selon Braun-Blanquet et al. (1952 : 68), elle devient alors difficile à distinguer de la friche à H. murinum subsp. leporinum et Carduus tenuiflorus.

Combinaison caractéristique d'espèces

Sclerochloa dura, Hordeum murinum subsp. leporinum, Polygonum aviculare, Poa
annua, Plantago coronopus, Lepidium squamatum, Matricaria recutita.

Synchorologie

- territoires d’observation : syntaxon décrit du Midi français : reconnu dès 1931 par Braun-Blanquet, puis cité avec relevés en 1941 par Blondel, en 1950 par Molinier & Tallon (mais sans S. dura), en 1952 par Braun-Blanquet et al. (Sclerochloa dura manque en Corse) et reconnu aussi de Crète (Oberdorfer, 1953-54) et Catalogne (de Bolòs, 1967) ; les stations médio-européennes de Sclerochloa dura s’intègrent plutôt dans le Sclerochloo - Polygonetum avicularis (Gams 1927) Soó 1940 (F 53-09) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : présente une race franco-méditerranéenne (10a) et une race ibéro-méditerranéenne (10b) matritense Rivas Goday & Monasterio 1958 de transition avec le Polycarpion tetraphylli (Rivas Goday & Monasterio, 1958).

Bibliographie

de Foucault B., 2010. Contribution au prodrome des végétations de France : les Polygono – Poetea annuae Rivas-Mart. 1975 corr. Rivas-Mart. et al. 1991. J. Bot. Soc. Bot. France, 49 : 55-72. (Source)

Blondel R., 1941

Braun-Blanquet J. et al., 1952

Braun-Blanquet J., 1931, 1936

de Bolòs O., 1967

Molinier R. & Tallon G., 1950

Oberdorfer E., 1953-.54

Rivas Goday S. & Monasterio A., 1958.