Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Centunculo minimi - Anthocerotetum punctati W. Koch ex Moor 1936

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse amphibie mésotrophile acidiphile des champs cultivés inondables sur limon argileux et de pourtour de mares au sein de pelouses plus xérophiles sur grès acides ou granite, en conditions légèrement eutrophisées par des pratiques anthropiques, sous climat atlantique atténué.

Nom cité du syntaxon

Centunculo minimi - Anthocerotetum punctati W. Koch ex Moor 1936 (Beitr. Geobot. Landesaufn. Schweiz 20 : 45).

Synonymes

Centunculo minimi - Anthocerotetum punctati W. Koch 1926 (Jahrb. St-Gall Naturw. Ges. 61 : 23) nom. inval. (art. 2b, 7) ; gr. à Sagina apetala - Montia fontana subsp. chondrosperma J.-M. Royer 1991 (Doc. Phytosociol., NS, XIII : 221) nom. inval. (art. 3c).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 25 du tab. I in Moor (1936, Beitr. Geobot. Landesaufn. Schweiz 20 h.t.).

Physionomie

Pelouse souvent assez dense, parfois même fermée, avec selon les situations de forts coefficients de Juncus bufonius, Polygonum hydropiper ou Lythrum portula ; illustration in Moor (1936, Beitr. Geobot. Landesaufn. Schweiz 20 : Tafel IV).

Combinaison caractéristique d'espèces

Centunculus minimus, Anthoceros punctatus, A. crispulus, Phaeoceros laevis, Spergularia rubra, Illecebrum verticillatum, Riccia glauca, Pseudognaphalium luteoalbum, Gnaphalium uliginosum, Radiola linoides, Lythrum portula, Juncus capitatus, J. bufonius subsp. b., Hypericum humifusum.

Variations

Diemont et al. (1940) citent des faciès à Hypericum humifusum, à Scleranthus annuus, à Montia fontana subsp. chondrosperma ; Moor (1936) propose aussi des variations plutôt sous forme de faciès.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon subatlantique décrit d’Allemagne et pays voisins (Koch, 1926 ; Libbert, 1932 ; Moor, 1936, 1958 ; Diemont et al., 1940 ; Bartsch & Bartsch, 1940 ; Lebrun et al., 1949 ; Oberdorfer, 1957, 1977 ; Kornas, 1960 ; Pietsch, 1963, 1973a ; Philippi, 1968 ; Jäge, 1973 ; Oesau, 1973 ; Rasomavicius & Biveinis, 1996) et cité plus récemment de France surtout centre-orientale (Royer, 1991 ; Robbe, 1993 ; Royer et al., 2006 ; Ferrez et al., 2011) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Une révision des variations est hautement souhaitable.

Bibliographie

de Foucault B., 2013. Contribution au prodrome des végétations de France : les Isoëtetea velatae de Foucault 1988 et les Juncetea bufonii de Foucault 1988 ("Isoëto - Nanojuncetea bufonii") (Partie 2). J. Bot. Soc. Bot. France, 63 : 63-109. (Source)

Bartsch J. & Bartsch M., 1940

Diemont W.H. et al., 1940

Ferrez Y. et al., 2011

Jäge H., 1973

Koch W., 1926

Kornas J., 1960

Lebrun J. et al., 1949

Libbert W., 1932

Moor M., 1936, 1958

Oberdorfer E., 1957, 1977

Oesau A., 1973

Philippi G., 1968

Pietsch W., 1963, 1973

Rasomavicius V. & Biveinis A., 1996

Robbe G., 1993

Royer J.-M., 1991

Royer J.-M., Felzines J.-C., Misset C. & Thévenin S. 2006. Synopsis commenté des groupements végétaux de la Bourgogne et de la Champagne-Ardennes. Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest, n° sp. 25 : 1-394.