Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Ricciocarpetum natantis Tüxen 1974

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Association des eaux calmes sur substrat vaseux-tourbeux (bordures d'étangs, fossés), subneutrophile-basiphile (pH 6-8), oligomésotrophile à meso-eutrophile.

Nom cité du syntaxon

Ricciocarpetum natantis Tüxen 1974 (Pflanzenges. Nordwestdeutschl.: 63, tab. 7), incl. : Riccietum fluitantis Slavnic 1956 ricciocarpetosum natantis Tüxen 1974 (Pflanzenges. Nordwestdeutschl.: 68, tab. 8).

Synonymes

Ricciocarp[et]o - Lemnetum Segal 1964 nom. ined. ; Riccietum fluitantis sensu Kapp & Sell 1965, non Slavni 1956 (Bull. Ass. Phil. Alsace Lorraine 12 (1) : 69, tab. I, col. 5-.6) ; Ricciocarp[et]o - Lemnetum (Segal) Hartog & Segal 1964, nom. nud. ; Lemno minoris - Ricciocarpetum natantis (Tüxen) H. Passarge 1992, nom. superfl. (art. 29c).

Type nomenclatural

Neotypus : rel. a3, tab. 12 in Schwabe-Braun & Tüxen 1981 (Lemnetea minoris… : 66), désigné par Passarge, 1992 (Doc. Phytosociol. XIV : 372). Cette désignation se rapporte à la sous-ass. typicum du Lemno minoris - Ricciocarpetum natantis (Tüxen) H. Passarge 1992, nom. illeg. mais le nom de la sous-ass. reste légitime (art. 30 §2) ainsi que sa typification.

Physionomie

Voile annuel souvent très dense de petits pleustophytes flottant en surface, paucispécifique dominé par Ricciocarpos natans qui peut devenir exclusif localement.

Combinaison caractéristique d'espèces

Ricciocarpos natans, Lemna trisulca.

Variations

La sous-ass. riccietosum fluitantis Tüxen 1974, nom. inval. (art. 3b) (Pflanzenges. Nordwestdeutschl.: 63, tab. 7) a été citée par Schwabe-Braun & Tüxen 1981 ; Scoppola, 1982 ; Pott & Wittig, 1985 ; Doll, 1991 ; Passarge, 1992 mais elle n'a pas été validée. Sa distinction est superflue.
Des variantes ont été citées par Segal (1965) sous les nom. nud. hydrocharitetosum et utricularietosum.

Synchorologie

Association centro-européenne, subatlantique (carte n° 22 in Scoppola, 1982 : 109, à actualiser). En France : rare, dispersé et instable.
Alsace (Kapp & Sell, 1965) ; Auvergne [Haute-Loire (Hugonnot, 2004)] ; Bourgogne [Nièvre (Felzines, 1982)] ; Bretagne (CBNB, 2009) ; Champagne-Ardenne [Aube : marais de Clérey ; Marne : marais de Saint-Gond (Thévenin et al., 2010 : 50)] Franche-Comté [Doubs : lac de Saint-Point (Bailly et al., 2007)] ; Île-de-France [Essonne (Herbuveaux et al., 2009)] ; Nord-Pas-de-Calais [Nord (Mériaux, 1984)] ; Picardie [Somme : marais de l'Avre (DOCOB)] ; Rhône-Alpes [Loire : R Saint-Marcellin-en-Forez, Chambéon, Saint-Bonnet-les-Oules (Guillerme & Galtier, com. pers., 2012)].

Bibliographie

Felzines J.-C., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Lemnetea minoris Tüxen ex O. Bolòs & Masclans 1955. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 189-240. (Source)

Bailly G. et al., 2007

Bouzillé J.-B. et al., 1989

CBNB, 2009

Den Hartog C. & Segal S., 1964

Document d’objectifs – Tourbières et marais de l’Avre - 2003.

Doll R., 1991

Felzines J.-C., 1982

Herbuveaux G. et al., 2009

Hugonnot V., 2004

Kapp E. & Sell Y., 1965

Mériaux J.-L., 1984

Passarge H., 1992

Schwabe-Braun A. & Tüxen R., 1981

Scoppola A., 1982

Segal S., 1964

Thévenin S. et al., 2010

Tüxen R., 1974