Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Riccietum fluitantis Slavnić 1956

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Association assez souvent hémisciaphile des eaux stagnantes fraîches, souvent enrichies en matière organique, peu profondes (5-25 cm) (bordures d'étang, annexes des cours d'eau, en mosaïque dans les roselières ou les cariçaies); acidicline-subbasiphile (pH 5,0-7,8), oligo-mésotrophile à faiblement eutrophile.

Nom cité du syntaxon

Riccietum fluitantis Slavnic 1956 (Zbornik Matice srpske 10: 29, tab. VI), incl. : Riccietum rhenanae Knapp & Stoffers 1962 (Ber. Oberhess. Ges. Natur- u. Heilkd. 32: 119, tab. 20, rel. 1-5) (art. 25).

Synonymes

Riccellietum fluitantis (Slavnic) Segal 1965, nom. illeg. (art. 29c) ; Lemno minoris - Riccietum fluitantis Segal 1966, nom. illeg. (art. 29c) ; Riccietum fluitantis Tüxen 1974, nom. illeg. (art.31 note 1) ; Lemno minoris - Riccietum fluitantis (Slavnic) H. Passarge 1992, nom. illeg. (art. 29c) ; Lemno minoris - Riccietum fluitantis Sumberová & Chytry in Chytry 2011, nom. superfl. (art. 29c).

Type nomenclatural

Lectotypus : rel. 3, tab. 6 in Slavnic, 1956 (Zbornik Matice srpske 10: 29) ; désigné par Passarge, 1992 : 373. Passarge a choisi un lectotype pour l'ass. et un néotype pour la sous-ass. typicum, ce qui est superflu : c'est le lectotype qui doit être retenu (art. 19a). Le type nomenclatural du Riccietum rhenanae désigné par Passarge, 1992 : 374 (Rel. 3, tab. 25 in Knapp & Stoffers, 1962 : 119) n'est pas prioritaire.

Physionomie

Voile annuel de pleustophytes bistratifié avec une couche en surface (lemnides : Lemna minor, Spirodela polyrhiza et parfois Ricciocarpos natans) et une seconde sous la surface (ricciellides : Lemna trisulca, Riccia fluitans).

Combinaison caractéristique d'espèces

Riccia fluitans (incl. Riccia rhenana), Lemna trisulca.

Variations

a- typicum ; incl. : lemnetosum trisulcae T. Müll. & Görs 1960 (Beitr. naturkdl. Forsch. SW-Deutschl. 19: 80) [neotypus désigné par Passarge, 1992 : 373] ; utricularietosum platylobae Segal 1965, nom. nud.
b- azolletosum filiculoidis (Avena, Blasi & Rubeca) subass. nov., stat. nov. (art. 27c, 51, Rec. 46H) ; corresp. : Riccio fluitantis - Azolletum filiculoidis Avena, Blasi & Rubeca 1975 nom. corr. hoc loco ('…carolinianae' art. 43)(Ann. Bot. 34: 174-175) ; syn. : Riccietum fluitantis variante à Azolla caroliniana in Tüxen 1974 ; Lemno minoris - Azolletum carolinianae Nedelcu 1964 riccietosum Tüxen ex Passarge 1992, nom. inval. car le nom de l'ass. est nom. nud. (art. 4a) (la typification faite par Passarge, 1992 : 375 est illégitime). Diff./ typicum : Azolla filiculoides, Utricularia vulgaris. Lectotypus hoc loco : rel. 9, tab. 1 in Avena, Blasi & Rubeca, 1975 (Ann. Bot. 34: 174).

Synchorologie

Distribution atlantico-européenne, centro-européenne pour typicum (carte n° 23 in Scoppola, 1982 : 110, à actualiser) ; méditerranéenne pour azolletosum filiculoidis (carte n° 25 in Scoppola, 1982 : 112, à actualiser). Seule la sous-ass. typicum a été citée en France.
Auvergne : Limagne [Allier (Felzines, 1982) ; Puy-.de-Dôme : bras mort du Dorat (DOCOB)] ; Bourgogne [Nièvre : Bazois (Felzines, 1982) ; Saône-et-Loire : Bresse (Causse, 2010)] ; Bretagne (CBNB, 2009) ; Champagne-Ardenne [Aube : étang de la Horre (Mouronval, 2005)] ; Centre [Cher : mares forestières (Bodin, com. pers., 2011), Sancerrois (Felzines, 1982) ; Indre : Brenne (Géhu et al., 1988)] ; Franche-Comté : Bresse, dans le Sundgau et dans la Vôge, très rare dans la vallée du Doubs, localisée dans les hautes vallées de la Lanterne, de la Semouse et du Breuchin au sein d’étangs oligotrophes à mésotrophes (Schaefer-Guignier, 1994 ; Guinchard & Guinchard, 2006 ; Vuillemenot & Hans, 2006)] ; Île-de-France [massif de Rambouillet, Julve, 2007)] ; Limousin [Creuse : étang des Landes (DOCOB) ; Nord-Pas-de-Calais [(Mériaux, 1984) ; Nord : vallée de la Scarpe (Julve, 2007), vallée de l'Authie (DOCOB) ; Pas-de-Calais : marais de Contes (INPN)] ; Basse-Normandie (Delassus & Zambettakis, 2010) ; Haute-Normandie (Chaïb, 1992) ; Pays-de-la-Loire [Brenne (Géhu et al., 1988)] ; Picardie (Mériaux & Wattez, 1983 ; François, 2004) ; Rhône-Alpes [Loire : plaine du Forez, annexes de la Loire (Guillerme, 2005 et Guillerme & Galtier, com. pers., 2012)].

Remarques

1) Dans les relevés phytosociologiques, la distinction n’est pas toujours faite entre Riccia fluitans L. et Riccia rhenana Lorb. qui sont deux taxons très proches par leur morphologie, le premier étant diploïde, le second tétraploïde. Berrie (1964) a obtenu des individus semblables à R. rhenana par doublement du caryotype d'individus de R. fluitans ; R. rhenana n'est connu qu'à l'état stérile dans la nature (Selkirk, 1979). La question de savoir s'ils appartiennent à la même espèce (Gradstein & van Melick, 1996) ou s’il s’agit d’espèces différentes reste en suspens (Schumacher & Vána, 2000).
2) Le Riccietum fluitantis auct. (sensu Tüxen 1974, sensu Pott 1980) inclut Riccia fluitans et/ou Riccia rhenana. Il est mis en synonymie soit avec le Riccietum rhenanae soit avec le Riccietum fluitantis.
3) Slavnic a donné Riccia fluitans, Ricciocarpos natans et Utricularia australis comme caractéristiques du Riccietum fluitantis. Utricularia australis n'est pas constant dans les tab. publiés par divers auteurs et manque dans le Riccietum rhenanae décrit par Knapp & Stoffers.
Afin de maintenir une certaine cohérence malgré les incertitudes nomenclaturales au niveau des taxons et les différences syntaxonomiques, les deux associations sont réunies et le nom prioritaire de Riccietum fluitantis Slavnic 1956 est conservé (art. 25).
sous-association azolletosum filiculoidis à chercher.

Bibliographie

Felzines J.-C., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Lemnetea minoris Tüxen ex O. Bolòs & Masclans 1955. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 189-240. (Source)

Avena G.C. et al., 1975

CBNB, 2009

Chaïb J., 1992

Delassus L. & Zambettakis C., 2010

Document d'objectifs du site d'intérêt communautaire FR 3100492 "Prairies et marais tourbeux de la basse vallée de l'Authie" - 2010

Document d’objectifs Natura 2000 FR 8301032 « Zones alluviales de la confluence Dore-Allier » - 2011

Felzines J.-C., 1982

François, 2004

Gradstein S.R. & van Melick H.M.H., 1996

Guillerme N., 2005

Guinchard P. & Guinchard M., 2006

Géhu J.-M. et al., 1988

INPN : http://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/310013687/tab/commentaires?lg=en.

Julve P., 2007

Knapp R. & Stoffers A.L., 1962

Mouronval J.-B., 2005

Mériaux J.-L. & Wattez J.-R., 1983

Mériaux J.-L., 1984

Müller T. & Görs S., 1960

Passarge H., 1992

Révision Document d’objectifs Site Natura 2000 "Bassin de Gouzon", 2008

Schaefer-Guignier O., 1994

Schumacker & Vána, 2000

Schwabe-Braun A. & Tüxen R., 1981

Segal S., 1965, 1966

Selkirk P.M., 1979

Slavnic Z., 1956

Tüxen R., 1974

Vuillemenot M. & Hans E., 2006