Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Festuco rubrae - Nardetum strictae Braun-Blanq. 1926

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse acidicline soumise au pâturage, ce qui favorise Nardus stricta, sur sol drainé de montagne atlantique.

Nom cité du syntaxon

Festuco rubrae - Nardetum strictae Braun-Blanq. 1926 (Arvernia 2 : 33).

Synonymes

Nardo strictae - Leontodontetum pyrenaici de Lachapelle 1962 (Rev. Sci. Nat. Auvergne 28 : 19) nom. illeg. (art. 22).

Type nomenclatural

Rel. in Braun-Blanquet (1926, Arvernia 2 : 33).

Combinaison caractéristique d'espèces

Carex caryophyllea, Dianthus sylvaticus, Galium verum subsp. v., Genista sagittalis, Gentiana lutea, Jasione laevis subsp. l., Luzula campestris, Leontodon pyrenaicus, Meum athamanticum, Nardus stricta, Viola lutea.

Variations

Au sein de son Nardo strictae - Leontodontetum pyrenaici, de Lachapelle sépare :
- typicum, différencié par Agrostis capillaris subsp. c., Calluna vulgaris, Conopodium majus, Dianthus sylvaticus, Epikeros pyrenaeus, Genista pilosa subsp. p., Leontodon pyrenaicus, Potentilla aurea, P. erecta, Thesium alpinum, correspondant au coeur de l’association ;
- gentianetosum luteae de Lachapelle 1962 (Rev. Sci. Nat. Auvergne 28 : 18), non typifié, différencié par le taxon éponyme (peu différentiel à vrai dire), Euphorbia hyberna, Leucanthemum delarbrei, Hypericum maculatum subsp. m., de voisinage de hêtraie atlantico-montagnarde.

Synchorologie

- territoire d’observation : pelouse décrite de l’étage montagnard de l’Auvergne, vers 1 350 m d’altitude (Braun-Blanquet, 1926 ; de Lachapelle, 1962 ; Coquillard et al., 1994) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Le fait que la définition première ne soit basée que sur un unique relevé et la forte différenciation entre les deux variations reconnues amènent à devoir retravailler sur ce syntaxon trop peu connu.

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Nardetea strictae Rivas Goday in Rivas Goday & Rivas-Mart. 1963. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 241-344. (Source)

Braun-Blanquet J., 1926

Coquillard P. et al., 1994

de Lachapelle B., 1962.