Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Daphno cneori - Nardetum strictae Ritter 1972

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse acidicline de l’étage subalpin inférieur des Préalpes, sur replats à pente nulle, à enneigement prolongé, sur sol brun lessivé développé sur calcaire urgonien ; données pédologiques in Ritter (1972 : 347).

Nom cité du syntaxon

Daphno cneori - Nardetum strictae Ritter 1972 (Vegetatio 24 (4-6) : 345).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 51 du tab. VII in Ritter (1972, Vegetatio 24 (4-.6) : 346).

Physionomie

Pelouse fermée, assez monotone car nettement dominée par Nardus stricta, sauf lors de la phénophase prévernale marquée par la floraison des géophytes (Crocus vernus, Narcissus pseudonarcissus, Tulipa australis…).

Combinaison caractéristique d'espèces

Ajuga pyramidalis, Nardus stricta, Daphne cneorum, Carex sempervirens subsp. s., Tulipa australis, Galium verum subsp. v., Luzula campestris, Plantago atrata, Ranunculus pyrenaeus.

Synchorologie

- territoire d’observation : pelouse décrite de l’étage subalpin inférieur du Vercors méridional, entre 1 450 et 1 530 m d’altitude (Ritter, 1972) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Nardetea strictae Rivas Goday in Rivas Goday & Rivas-Mart. 1963. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 241-344. (Source)

Ritter J., 1972.