Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Moehringio trinerviae - Geranietum robertiani Gillet 1986

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Ourlet d’ambiance sylvatique de lapiaz et blocs calcaires ombragés humifères.

Nom cité du syntaxon

Moehringio trinerviae - Geranietum robertiani Gillet 1986 (Les phytocénoses forestières du Jura nord-occidental : 310) nom. inval. (art. 1).

Type nomenclatural

L’auteur pourrait valider ce syntaxon en publiant le rel. 2 du tabl. XXXII in Gillet 1986 (Les phytocénoses forestières du Jura Nord-occidental h.t.).

Physionomie

Végétation très ouverte à assez dense (20-80 %), dominée par les deux taxons éponymes, en mosaïque avec une communauté vivace dominée par Hedera helix.

Combinaison caractéristique d'espèces

Moehringia trinervia, Geranium robertianum subsp. r., Cardamine impatiens.

Synchorologie

- territoires d’observation : décrit de l’étage collinéen (280-530 m) du Jura français (Gillet, 1986), atteignant le sud-est du département du Nord (de Foucault, 1995b) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Typification ; étude plus globale en France.

Remarques

Position dans le synsystème à préciser. À placer dans les Asplenietea trichomanis selon Royer (comm. pers.). Lorsque les Asplenietea trichomanis seront traités, cette association y sera éventuellement déplacée.

Bibliographie

de Foucault B., 2009. Contribution au prodrome des végétations de France : les Cardaminetea hirsutae Géhu 1999. J. Bot. Soc. Bot. France, 48 : 49-70. (Source)

de Foucault B., 1995b

Gillet F., 1986.