Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Picrido hieracioidis - Eupatorietum cannabini Loidi & Navarro 1988

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Mégaphorbiaie ourlet hygro-eutrophile atlantique des voisinages de haies et de forêts de l’étage collinéen à l’étage montagnard.

Nom cité du syntaxon

Picrido hieracioidis - Eupatorietum cannabini Loidi & Navarro 1988 (Acta Bot. Barcinon. 37 : 263).

Type nomenclatural

Rel. 8 du tab. 2 in Loidi & Navarro 1988 (Acta Bot. Barcinon. 37 : 262).

Physionomie

Mégaphorbiaie luxuriante dominée par les deux taxons éponymes, Angelica sylvestris et Mentha suaveolens.

Combinaison caractéristique d'espèces

Pulicaria dysenterica, Picris hieracioides (subsp. -), Eupatorium cannabinum subsp. c., Angelica sylvestris subsp. s.

Variations

- typicum, différencié négativement, de répartition plus méridionale et occidentale que le suivant (de la Galice jusqu’au nord
du Portugal) ;
- centaureetosum debeauxii Lazare 2010 (J. Bot. Soc. Bot. France 49 : 50), typifié par le rel. 13 du tab. 1 in Lazare 2010 (J. Bot. Soc. Bot. France 49 : 53), différencié par Centaurea jacea subsp. debeauxii, Mentha aquatica subsp. a., Brachypodium sylvaticum subsp. s., Filipendula ulmaria, propre au Nord-est de la province de San Sebastian et au sud de l'Aquitaine.

Synchorologie

- territoires d’observation : décrit du Pays basque espagnol (Loidi & Navarro, 1988), étudié dans le Pays basque français, le sud des Landes et le Béarn, jusque 250 m d’altitude (Collectif, 2002 ; Lazare, 2010) ; cartographie in Lazare (2010 : 51)
- sous-associations ou variantes géographiques : les variations décrites ont une valeur chorologique.

Axes à développer

Connaissance plus large dans le sud-ouest de la France.

Bibliographie

de Foucault B., 2011. Contribution au prodrome des végétations de France : les Filipendulo ulmariae – Convolvuletea sepium Géhu & Géhu-Franck 1987. J. Bot. Soc. Bot. France, 53 : 73-137 (Source)

Collectif, 2002

Lazare J.-J., 2010

Loidi J. & Navarro C., 1988.