Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Linario muralis - Erigerontetum mucronati Segal 1969

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Association nitrophile mésothermophile développée dans les crevasses étroites et faiblement humifiées.

Nom cité du syntaxon

Linario muralis - Erigerontetum mucronati Segal 1969 (Ecological notes on wall vegetation: 168).

Synonymes

Erigerontetum karvinskiani Oberd. 1969 (Vegetatio 17: 209, ‘Erigeronetum…’ art. 41b) nom. illeg. (art. 22).

Type nomenclatural

Rel. 3 du tab. 19 in Segal (1969, Ecological notes on wall vegetation: 167) désigné in Brullo and Guarino (1998, Ann. Bot. (Roma) LVI (1): 119).

Physionomie

Végétation surtout structurée par les touffes dressées d’Erigeron karvinskianus souvent abondamment fleuries de petits capitules.

Combinaison caractéristique d'espèces

Cymbalaria muralis (= Linaria muralis), Erigeron karvinskianus (= E. mucronatus), Parietaria judaica.

Variations

À côté du typicum, Caneva et al. (1995, Fitosociologia 29: 168) reconnaissent un adiantetosum capilli-veneris, typifié par le rel. 8 du tab. 6 in Caneva et al. (1995, Fitosociologia 29: 175), différencié par Adiantum capillus-veneris, nettement aérohygrophile et sciaphile.

Synchorologie

- territoire d’observation: syntaxon eury-.ouestméditerranéen, indifférent à l’exposition dans la partie méridionale de son aire, en exposition sud dans sa partie septentrionale (Braun-Blanquet 1966; Oberdorfer 1969; Segal 1969; Hruška 1985; Rivas-Martínez et al. 1993; Caneva et al. 1995; Brandes 1989b, 1992; Ortiz and Rodriguez Oubiña 1993; Ruiz-.Tellez 1991; Herrera 1995), peu étudié en France (Segal en rapporte trois relevés); semble assez fréquent au Pays basque (Espelette, Sare, Saint-Jean-.Pied-.de-Port; inédit, juillet 2013); connu aussi du Var et de Corse (J. Reymann et J.-M. Royer, courriel 2013) ;
- sous-associations ou variantes géographiques: -.

Bibliographie

de Foucault B., 2014. Contribution au prodrome des végétations de France : les Parietarietea judaicae Rivas-Mart. in Rivas Goday 1964. Acta Botanica Gallica, 161 (4) : 403-427. (Source)

Brandes D. 1989b, 1992

Braun-Blanquet J. 1966

Caneva G. et al. 1995

Herrera M. 1995

Hruška K. 1985

Oberdorfer E. 1969

Ortiz S. and Rodriguez-Oubiña J. 1993

Rivas-Martínez S. et al. 1993

Ruiz-.Tellez T. 1991

Segal S. 1969.