Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Potamo crispi - Ranunculetum trichophylli Imchenetzky 1926

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Ass. héliophile à semi-sciaphile des eaux peu profondes (< 1 m, le plus souvent 10-50 cm) courantes ou stagnantes (chenaux, bras morts en contexte fluvial soumis aux crues ou au renouvellement par des apports phréatiques, mares à niveau fluctuant) avec possibilité d’exondation estivale, sur substrat caillouteux à limoneux-vaseux souvent calcarifère ; neutrophile à basiphile (pH 7-9), oligo-mésotrophile à eutrophile parfois oligohalophile (Soó 1927 : 99) ; polluotolérante.

Nom cité du syntaxon

Potamo crispi - Ranunculetum trichophylli Imchenetzky 1926 (Les associations végétales… de la vallée de la Loue : 17) (art. 14, 41b note).
Nom original : association à Ranunculus trichophyllus et Potamogeton crispus.

Synonymes

Potametum crispi Soó 1927, nom. illeg. (art. 31) (Geobot. Monogr. Kolozsvár I : 99) ; Ranunculetum flaccidi Rübel 1933, nom. nud. ; gr. à Ranunculus trichophyllus Chaïb 1992 : 175, nom. nud. (art. 2b, 3c) ; Ranunculetum trichophylli Melendo, Cano & F. Valle 2003 : 434, nom. illeg. (art. 29c).

Type nomenclatural

Rel. unique (lectotypus nominis) in soό, 1927 (Geobot. Monogr. Kolozsvár I : 99) pour le synonyme Potametum crispi Soó 1927.

Physionomie

Végétation vivace, paucispécifique dominée par Ranunculus trichophyllus subsp. trichophyllus (batrachiide) à floraison blanche vernale où peuvent se mêler Callitriche platycarpa (péplide) et des hémicryptophytes (Helosciadium nodiflorum, Oenanthe aquatica) et, sur les substrats caillouteux, Amblystegium riparium. Dans les eaux calmes, Potamogeton crispus et des espèces du genre Chara forment une strate inférieure alors que sur les marges pénètrent des hémicryptophytes (Glyceria notata, G. fluitans, Veronica anagallis-aquatica).

Combinaison caractéristique d'espèces

Ranunculus trichophyllus subsp. trichophyllus, Callitriche platycarpa, Potamogeton crispus, Veronica anagallis-aquatica.

Variations

Variante à Groenlandia densa (corresp. : Potamo - Ranunculetum trichophylli sensu Pitarch 2002, nom. inval. (art. 3g : ‘Potamo’ pour ‘Groenlandia densa’) non G. montserrat 1986 (art. 3b, avec’Potamo’ pour ‘Stuckenia filiformis’) qui appartient à l’Elodeo canadensis - Potametum alpini ranunculetosum eradicati) ; syn. : gr. à Ranunculus trichophyllus Vuillemenot & Hans 2006 : 72, nom. ined. (art. 1, 3b).

Synchorologie

Distribution paraissant être médio-européenne et oroméditerranéenne, avec des citations en europe centrale (Šumberová, 2011). L’ass. semble méconnue en France et pourrait être vicariante du Ranunculo trichophylli - Callitrichetum polymorphae Soό 1927.
Bretagne (Delassus, Magnanon et al., 2014) ; Franche-Comté [basses vallées du Doubs et de la Loue (Vuillemenot & Hans, 2006) ; lacs jurassiens (Bailly et al., 2007)] ; Languedoc-Roussillon [Pyrénées-orientales : dans le Tech (réseau RNB, 2006)] ; Midi-Pyrénées [Lot : mares du causse de Gramat (Heaulmé & Ratel, com. pers., 2013)] ; Basse-Normandie (Frileux, 1977 ; Delassus & Zambettakis, 2010) ; Haute-Normandie (Chaïb, 1992) ; Pays de la Loire (Delassus, Magnanon et al., 2014).

Axes à développer

À chercher dans les régions calcaires. Préciser les affinités avec le Groenlandietum densae variante à Ranunculus trichophyllus subsp. trichophyllus (cf. fiche n° 55-10).

Bibliographie

Abdulhak S. & Sanz T., 2012 ; Bailly G. et al., 2007 ; Chaïb J., 1992 ; Delassus L., Magnanon S. et al., 2014 ; Delassus L. & Zambettakis C., 2010 ; Frileux P.-N., 1977 ; Imchenetzky A., 1926 ; Melendo M. et al., 2003 ; Rübel E., 1933 ; Slavnić Z., 1956 ; Soó R., 1947, 1949 ; Šumberová K., 2011 ; Timár L., 1954 ; Vuillemenot M. & Hans E., 2006.
Site internet :
Réseau RNB Diren Languedoc-Roussillon, 2006, http://www.languedoc-roussillon.developpement- durable.gouv.fr/img/pdf/rapport_ibmr-etude-Lr-rnb-2006_cle725766.pdf

Bibliographie

 Felzines J.-C., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : les Potametea Klika in Klika & V. Novák 1941. Colloq. phytosoc., série 3, 3 : 218-437. (Source)