Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Nupharetum luteae Pohjala 1933

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Ass. héliophile des eaux stagnantes (étangs, bras-morts des cours d’eau) à très faiblement courantes (anses d’eau calme, canaux semi-naturels) de profondeur moyenne (0,5- 2,5 m) sur substrat sableux ou limoneux recouvert de vase peu épaisse, plus rarement paratourbeux ; neutrophile à basiphile, mésotrophile à méso- eutrophile, parfois oligodystrophile (eaux brunes).

Nom cité du syntaxon

Nupharetum luteae Pohjala 1933 (Ann. Bot. Soc. Vanamo 3 (3) : 71).
Nom original : Nuphar luteum- assosiaatio.
Incl. : Potamo natantis - Nupharetum luteae T. Müll. & Görs 1960 (Rec. 10C : ‘natantis’ et ‘luteae’) (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschl. 19 : 70) ; corresp. syntax. : Myriophyllo verticillati - Nupharetum W. Koch ex Sauer 1937 faciès à Nuphar lutea p.p. : 505, tab. 8, rel. IV, nom. inval. (art. 3c) ; *Sphagno - Nupharetum luteae Oberd. 1957 (Süddeutsche Pflanzengesellschaften : 125).

Synonymes

Nuphar lutea-Ass. Kaiser 1926 : 12, nom. nud. (art. 2b, 3d) ; Ceratophyllo - Nupharetum luteae Wiegleb 1978, nom. inval. (art. 3b) ; Nupharetum luteae Eņgele 1997, nom. ined. (art. 1, 3c) ; Nupharetum luteae Felzines in Royer, Felzines, Misset & Thévenin 2006, nom. illeg. (art. 31) (Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest n° sp. 25 : 172 et tab. 1 p. 232).
Corresp. syntax. : Nymphaeetum albo - luteae Nowinski 1928 faciès « Nymphaeetum luteae typicum », nom. inval. (art. 3c, 3e) (Kosmos LII (3- 4) : 487) ; Potamo - Nupharetum T. Müll. & Görs 1960 Nuphar luteum-Fazies H.E. Weber 1976 : 155, nom. inval. (art. 3c, 3e).
Non : Nymphaeetum albo - luteae Nowinski 1928 nupharetosum Timár ex Kárpáti (1961) 1963 : 351.

Type nomenclatural

Rel. 1 (lectotypus nominis), tab. 26 in Pohjala, 1933 : 72. Compte-tenu de l’antériorité du nom d’auteur, la typification faite par Felzines in Royer et al., 2006 devient illégitime.

Physionomie

Végétation vivace à feuilles flottant à la surface, paucispécifique, largement dominée par Nuphar lutea, à floraison jaune estivale, assez fréquemment accompagné par Potamogeton natans (nymphaeides). Une strate submergée peut se constituer avec Potamogeton lucens (potamide), Elodea canadensis (élodéide), Myriophyllum spicatum ou M. alterniflorum (myriophyllides), Ceratophyllum demersum (cératophyllide), début d’une structuration pouvant conduire au Nymphaeetum albo - luteae.

Combinaison caractéristique d'espèces

Nuphar lutea, Ceratophyllum demersum.

Variations

Cette ass. est souvent confondue avec le Nymphaeetum albo - luteae. En fait, elle est autonome et se maintient stable en particulier dans les cours d’eau et leurs annexes mais une évolution édaphique ou trophique (principalement en milieu stagnant) conduit au Nymphaeetum albo - luteae. À un stade pionnier, Nuphar lutea peut former un peuplement monospécifique parfois assimilé à un groupement basal mais cette éventualité est rarement réalisée car sont généralement associés des charophytes, Myriophyllum spicatum, Ceratophyllum demersum. Le Potamo natantis - Nupharetum luteae T. Müll. & Görs 1960 est considéré ici comme une variante. Le *Sphagno - Nupharetum luteae Oberd. 1957 : 125 (Rec. 10C ‘luteae’) est un gr. affine boréo-montagnard et oligodystrophile connu par quatre relevés de tourbières d’Allemagne dont le statut reste à préciser (variante ou sous-ass.). Remarque : Dans les rivières, au contact de l’eau courante peuvent apparaître des écomorphoses rhéophiles de Nuphar lutea, Sparganium emersum, Sagittaria sagittifolia. Dans des conditions eutrophes, une convergence avec le faciès à Nuphar lutea du Sparganio emersi - Potametum pectinati sagittarietosum sagittifolia peut être envisagée mais des différences de fréquence spécifique sont discriminantes dans les tableaux synthétiques (cf. fiche n° 55-16) : faible présence ou absence des caractéristiques du Sparganio emersi - Potametum pectinati, fréquence plus élevée d’espèces du Potamion et du Nymphaeion, présence d’espèces des Charetea.

Synchorologie

Large distribution médio-européenne. Ass. répandue en France de l’étage planitiaire à l’étage montagnard mais rare en région méditerranéenne.
Auvergne [Allier (Felzines, 1982 ; Royer et al., 2006) ; Puy-de-Dôme : lac des Bordes (Agence LB., 2006)] ; Bourgogne (Felzines, 1982 ; Royer et al., 2006 ; Causse, 2010a : 57) ; Bretagne (Clément & Touffet, 1988 ; CBN Brest, 2009) ; Centre [Cher (Felzines, 1982 ; Indre : la Brenne (Géhu et al., 1988 : tab. 3bis ; Otto-Bruc, 2001 : tab. IIIc)] Champagne-Ardenne (Royer et al., 2006) ; Franche-Comté (Ferrez et al., 2011) ; Limousin [dans la Vienne (Chabrol & Mady, 2012) ; plateau de Millevaches (Chabrol & Reimringer, 2011) ; Creuse : étang Têtede- Boeuf (Mady, com. pers., 2013), étangs des monts de Guéret (obs. pers., 2014) ; Haute-Vienne : étang de l’Age, le Dorat (obs. pers., 2014)] ; Lorraine [dans la Sarre (Klein et al., 2010 : tab. p. 10)] ; Midi-Pyrénées [Lot : parties calmes des cours d’eau (Heaulmé, Ratel, com. pers., 2013)] ; Basse-Normandie (Delassus & Zambettakis, 2010) ; Haute-Normandie [dans l’Eure (Cornier & Mora, 2007)] ; Nord-Pas-de-Calais [marais audomarois (Toussaint et al., 2003)] ; Pays de la Loire [Loire-Atlantique : estuaire de la Loire (SAGE estuaire, 2009)] ; Poitou-Charentes [Charente (Docob, 2012 : tab. 2)].

Bibliographie

Causse G., 2010a ; CBN Brest, 2009 ; Chabrol L. & Mady M., 2012 ; Chabrol L. & Reimringer K., 2011 ; Clément B. & Touffet J., 1988 ; Cornier T. & Mora F., 2007 ; Delassus L. & Zambettakis C., 2010 ; Eņģele L., 1997 ; Felzines J.-C., 1982 ; Ferrez Y. et al., 2011 ; Géhu J.-M. et al., 1988 ; Kaiser E., 1926 ; Kárpáti V., 1963 ; Klein J.-P. et al., 2010 ; Koch W., 1926 ; Müller Th. & Görs S., 1960 ; Nowinski M., 1928 ; Otto-Bruc C., 2001 ; Pohjala L., 1933 ; Royer J.-M. et al., 2006 ; Timár L., 1954 ; Toussaint B.et al., 2003 ; Weber H.E., 1976 ; Wiegleb G., 1978.
Sites Internet :
Agence de l’Eau Loire-Bretagne, 2006, http://www.eauloire-bretagne.fr/espace_documentaire/documents_dce/liste_docs_projet_sdage/documents_techniques2/IIB1352-1_PE_ME.pdf
Docob « Moyenne vallée de la Charente et Seugnes et Coran », 2012, http://pc70valcharente.n2000.fr/sites/pc70valcharente.n2000. fr/files/documents/page/DOCOB70-Macrophytes2012_Suivi20vC3A9g20aqua20Charente_ JT2012.pdf
Schéma d’aménagement et de gestion des eaux de l’estuaire de la Loire, 2009, http://www.sage-estuaireloire.org/files/documents/Reglement.pdf

Bibliographie

 Felzines J.-C., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : les Potametea Klika in Klika & V. Novák 1941. Colloq. phytosoc., série 3, 3 : 218-437. (Source)