Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Nupharetum pumilae Miljan 1958

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Ass. héliophile des eaux stagnantes fraîches à niveau stable, peu à moyennement profondes (0,8-2 m) sur substrat vaseux à paratourbeux ; acidicline à basicline, oligomésotrophile- mésotrophile à oligodystrophile ; polluosensible.

Nom cité du syntaxon

Nupharetum pumilae Miljan 1958 (Acta Comment. Univ. Tartu 64, Bot. 1 : 132).
Nom original : Nupharetum pumili.
Incl. : Nupharetum spennerianae Teteryuk & Solomeshch 2003 (Vegetation of Russia 4 : 82) (holotypus : rel. 17, tab. 1, p. 81).

Synonymes

Nupharetum Allorge & Denis 1927, nom. nud. et nom. inval. (art. 3d) ; Nupharetum pumili Oberd. 1956, nom. nud. ; Nupharetum pumilae Oberd. 1957 : 124, nom. inval. (art. 3b) ; Nupharetum pumilae Oberd. ex T. Müll. & Görs 1960, nom. illeg. (art. 31) ; Elodeo - Nupharetum pumilae Podb. & Tomasz. ex H. Passarge 1992 : 261, nom. illeg. (art. 29c) ; Potamo - Nupharetum pumilae (Oberd. ex T. Müll. & Görs 1960) H. Passarge 1992 : 263, nom. inval. (art. 3o).

Type nomenclatural

Rel. 4 (lectotypus), tab. 6 in Miljan, 1958 (Acta Comment. Univ. Tartu 64, Bot. 1 : 131). La typification du synonyme Elodeo - Nupharetum pumilae faite par Passarge, 1992 : 261 devient illégitime en raison de l’antériorité du nom donné par Miljan dont un rel. doit être pris pour type (art. 19a).

Physionomie

Végétation vivace paucispécifique dominée par Nuphar pumila et N. xspennerianae (hybride plus ou moins introgressif et moins sensible à la compétition) aux feuilles flottant à la surface avec celles de Potamogeton natans (nymphaeides) ; parfois Elodea canadensis (élodéide) est présente en strate inférieure.

Combinaison caractéristique d'espèces

Nuphar pumila, N. ×spenneriana.

Variations

Les sous-ass. du synonyme Elodeo - Nupharetum pumilae nommées de façon valide par Passarge, 1992 : 261 (typicum, myriophylletosum, stratiotetosum) correspondent à des variantes respectivement à Elodea canadensis, à Myriophyllum spicatum, à Stratiotes aloides.

Synchorologie

Ass. très rare en France ; relictuelle subarctique-subcontinentale dans les massifs montagneux excepté les Pyrénées.
Auvergne [lacs de l’Aubrac (Lahondère, 1987) ; Cézallier (Julve, 2012) ; (Thébaud et al., 2014)] ; Franche-Comté [Haute-Saône, Doubs, Jura (Mikolajczak & Ferrez, 2005 ; Ferrez et al., 2011)] ; Lorraine [Vosges : tourbières des Hautes-Vosges près de Gérardmer ( Conservatoire des sites lorrains, 2009) ; lac de la Maix (J.-M. Royer, com. pers., 2013)].

Bibliographie

Allorge P. & Denis M., 1927 ; Ferrez Y. et al., 2011 ; Lahondère Ch., 1987 ; Mikolajczak A. & Ferrez Y., 2005 ; Miljan A., 1958 ; Müller T. & Görs S., 1960 ; Oberdorfer E., 1956, 1957 ; Passarge H., 1992a ; Podbielkowski Z. & H. Tomaszewicz, 1981 ; Teteryuk В.Y. & Solomeshch A.I., 2003 ; Thébaud G. et al., 2014.
Sites internet :
Conservatoire des sites lorrains, 2009, http://www.statistiques. developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/themes/environnement/milieux/Zones_humides/tourbieres/Hautes_vosges_Lorraine.pdf
Julve Ph., 2012, http://www.tela-botanica.org/page:liste_projets-id_projet=18&act=documents&id_ repertoire=15403

Bibliographie

 Felzines J.-C., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : les Potametea Klika in Klika & V. Novák 1941. Colloq. phytosoc., série 3, 3 : 218-437. (Source)