Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

III.6.1.17. - Association à Cystoseira crinitophylla

Typologie des biocénoses benthiques méditerranéennes de la Convention de Barcelone

Description

Cystoseira crinitophylla a d’abord été considérée comme endémique de l’Adriatique, mais a été retrouvée un peu partout en Méditerranée, toujours associée à d’autres Cystoseires de l’infralittoral supérieur. Elle a été signalée dans le Golfe de Trieste (citée comme Cystoseira crinita) dans l’association Cystoseiretum barbatae, avec Cystoseira barbatula en mer Egée, avec Cystoseira crinita ou Cystoseira brachycarpa en Corse, en mer Tyrrhénienne, dans le Détroit de Sicile, et en mer Ionnienne. Il pourrait s’agir d’un morphotype sciaphile sténotherme d’un groupe d’espèces (Cystoseira crinita, Cystoseira pelagosae, Cystoseira crinitophylla) dans un stade avancé de spéciation. On pense que l’association à Cystoseira crinitophylla peut être considérée comme un faciès se trouvant dans des eaux turbides dont la température ne dépasse pas 18°C.

Localisation

Endémique de la Méditerranée, cette association se localise dans l'infralittoral supérieur entre 1 et 8 m de profondeur tout en formant des peuplements mixtes avec d'autres Cystoseires sur un fond rocheux et ensablé.

Principaux critères de reconnaissance

Il s'agit d'une association dense ayant une dominance de buissons de Cystoseira crinitophylla associés à d'autres algues brunes.

Confusions possibles

La confusion de Cystoseira crinitophylla est possible avec certaines autres espèces du même genre.

Intérêt pour la conservation

On ne pense pas que cette espèce, qui ne forme pas une association autonome, est importante pour la conservation.

Tendances et menaces

Cette asssociation est sensible aux décharges urbaines et aux anomalies thermiques dans les eaux superficielles.

Gestion et statut de conservation

La surveillance est demandée au niveau des activités anthropiques et la qualité des eaux littorales.

Auteurs de la fiche

G. BITAR

Bibliographie

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Classification des biocénoses benthiques marines de la région Méditerranéenne. CAR/ASP, Tunis, 13 p. (Source)

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Liste de référence des types d’habitats pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la conservation. CAR/ASP, Tunis, 4 p. (Source)

 PNUE, PAM, CAR/ASP, 2007. Manuel d’interprétation des types d'habitats marins pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la Conservation. Pergent G., Bellan-Santini D., Bellan G., Bitar G. et Harmelin J.G. eds., CAR/ASP publ., Tunis, 199 p. (Source)

CABIOCH J., FLOCH J.Y., LE TOQUIN A., BOUDOURESQUE C.F., MEINESZ A., VERLAQUE M., 1992 - Guide des algues des mers d’Europe, Manche, Atlantique, Méditerranée. Ed. Delachaux et Niestlé, Paris, 231 p.

GIACCONE G., BOUDOURESQUE C.F., 1992. Check–liste of Mediterranean Seaweeeds. I. Fucophyceae (Warming, 1884), Botanica Marina, 35: 109-130.

GIACCONE G., BRUNI A., 1973. Le Cistoseire e la vegetazione sommersa del Mediterraneo. Atti Ist. Ven. Sci. Lett. Arti Venezia, 131: 59-103.

GIACCONE G., PIGNATTI S., 1967. Studi sulla produttività primaria del fitobenthos nel Golfo di Trieste. II. La vegetazione nel Golfo di Trieste. Nova Thalassia, 3 (2): 1-28.

RIBERA M.A., GOMEZ GARRETA A., GALLARDO T., CORMACI M., FURNARI G., GIACCONE G., BOUDOURESQUE C.F., 1992. Check–list of Mediterranean Seaweeeds. I. Fucophyceae (Warming, 1884). Botanica Marina, 35: 109-130.