4090-8 - Fruticées montagnardes de Corse

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Étage montagnard, de 1 100 à 1 600 m sur les ubacs et de 1 300 à 1 800 m en adret.
Températures moyennes annuelles comprises entre 7 et 10 °C.
Précipitations moyennes de l’ordre de 1 300 à 2 000 mm, trois à cinq mois d’enneigement et une saison sèche qui n’excède pas un mois (15 juillet-15 août), souvent atténuée par les nébulosités.
Sol peu évolué à texture caillouteuse, épaisseur variable (de 0 à 90 cm) ; pH 5,3-6,1.
Roches-mères siliceuses (porphyres, granites, schistes), exceptionnellement calcaires (coupole calcaire du Fornello).

Variabilité

Diversité typologique essentiellement pédologique :
- sur sols non érodés, fruticée à Épine-vinette de l’Etna et Genêt faux-lobel [Berberido aetnensis-Genistetum lobelioidis];
- sur sols très érodés et caillouteux, fruticée à Thym corse et Genêt faux-lobel [Thymo herbae-baronae-Genistetum lobelioidis], caractérisé par la dominance du Genêt faux-lobel et l’absence de nombreuses espèces sylvatiques.

Physionomie, structure

Dominance de buissons bas, de 0,3-0,8 m de hauteur (nanophanérophytes et chaméphytes), la plupart épineux et en coussinet.
Recouvrement de 50-80 %.

Confusions possibles

Localement aucune.

Dynamique

Spontanée :
Évolution progressive à partir de pelouses acidiphiles.
Développement de fruticées naines sur sol évolué et bien conservé (fruticée à Épine-vinette de l’Etna et Genêt faux-lobel). Cette formation donne par érosion du sol et surpâturage, un sol peu évolué et dégradé où se forme la fruticée à Thym corse et Genêt faux-lobel.
Apparition des boulaies (Galio-Pinetum laricii subass. anthyllidetosum) qui, par maturation et stabilité, entraînent l’apparition de forêts climaciques de Hêtre (Fagus sylvatica) et/ou Sapin blanc (Abies alba) (Poo-Fagetum sylvaticae subsp. fagetosum sylvaticae ou subass. abietosum albae) dans les secteurs les plus nébuleux (ubacs) ou à Pin laricio (Pinus nigra subsp. laricio) (Galio-Pinetum laricii subass. luzuletosum) dans les secteurs secs (adrets).
Bien souvent, la frange supérieure des forêts, surtout de Pin laricio, a un recouvrement insuffisant pour assurer le développement dans le sous-bois, des végétaux caractéristiques de groupements sylvatiques d’où l’introgression des fruticées à Genêt faux-lobel.

Liée à la gestion :
Par augmentation des activités humaines (incendies, coupes, pâturage des troupeaux domestiques), les surfaces forestières se sont considérablement réduites au profit des fruticées et des pelouses, ce phénomène s’étant largement atténué ces dernières décennies.
Par exploitation massive le Sapin blanc a fortement régressé ou disparu (San Petrone, Incudine), le Pin laricio ayant été favorisé vis-à-vis du Hêtre et du Sapin blanc.

Habitats associés ou en contact

Bosquets d’If (Taxus baccata) et de Houx (Ilex aquifolium) [Asperulo-Taxetum baccatae, code UE : 9580*].
Forêts montagnardes de Pin laricio [Galio-Pinetum laricii subass. luzuletosum et subass. anthyllidetosum, code UE : 9530*].
Clairières à Épilobe à feuilles étroites (Epilobium angustifolium) [Epilobion angustifolii, code Corine : 31.871].
Pelouses acidiphiles méso-xérophiles montagnardes de la Corse [Sagino piliferae-Caricetum insularis, alliance du Caricion caryophyllae, code UE : 6170].
Éboulis [Dryopteridi-Arrhenatheretum sardoi, code UE : 8130].
Parois rocheuses [Potentillion crassinerviae, code UE : 8220].

Répartition géographique

Sur tout l’étage montagnard de la Corse, depuis le San Petrone et le massif de Tenda au nord, jusqu’au massif de Bavella au sud.

Valeur écologique et biologique

Habitat ne présentant pas de caractère de rareté, actuellement répandu sur une grande surface de l’étage montagnard des massifs et atteignant 1 300 m d’altitude.
Dans la région du Niolu, le Genévrier thurifère (Juniperus thurifera), très localisé en Corse, peut apparaître ponctuellement au sein de ces fruticées.

États de conservation

États à privilégier :
Fruticées sur sols non dégradés à Épine-vinette de l’Etna et Genêt faux-lobel.
Autres états observables :
Fruticées sur sols dégradés à Thym corse et Genêt faux-lobel.

Tendances et menaces

La dégradation des sols dans la fruticée à Épine-vinette de l’Etna et Genêt faux-lobel entraîne une évolution vers la fruticée à Thym corse et Genêt faux-lobel, floristiquement appauvri. Dans les cas extrêmes, ce groupement des sols érodés devient permanent.
Dans les zones où la déprise pastorale est nette, des plantules d’arbres (Bouleau, Pin laricio, plus rarement Hêtre et Sapin blanc) sont souvent présentes dans la fruticée à Épine-vinette de l’Etna et Genêt faux-lobel qui peut facilement évoluer vers les stades forestiers. Cette fruticée progresse au détriment des forêts montagnardes, lorsqu’il y a déboisements et incendies. Elle persiste dans les secteurs où le pâturage est encore très actif.

Potentialités intrinsèques de production

Habitat développé sur des sols peu profonds résultant d’une érosion intense accentuée par le phénomène du surpâturage.
La dominance des buissons bas épineux (nanophanérophytes et chaméphytes) est vraisemblablement issue du pâturage sélectif réalisé par les animaux qui délaissent les épineux et pâturent les espèces herbacées.

Axes de recherche

Absence de données.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 1. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 445 p. + cédérom. (Source)