6170-10 - Pelouses calcicoles orophiles mésoxérophiles du Jura sur lithosols

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Étage subalpin, à l’horizon supérieur (1 400-1 700 m).
Affleurements rocheux, en situations topographiques variées (zones planes ou pentes plus ou moins accusées, abrupts).
Préférentiellement aux expositions chaudes.
Substrat calcaire (formations karstiques) ou marno-calcaire.
Sol squelettique (lithosol).
Éventualité d’un pâturage (surtout ovin) en certains types de station (buttes rocheuses au sein des zones pastorales).

Variabilité

Diversité typologique en rapport avec la situation topographique :
- sur buttes rocheuses : pelouse à Minuartie printanière et Sabline à plusieurs tiges [Minuartio vernae-Arenarietum moehringioidis], avec la Gentiane champêtre (Gentianella campestris) et la Potentille de Crantz (Potentilla crantzii);
- sur pentes accusées : pelouse à Véronique sous-ligneuse et Agrostide de Schleicher [Veronico fruticulosae-Agrostietum schleicheri], comprenant, sur affleurement marno-calcaire, une variante plus mésophile à Crapaudine à feuilles d’hysope (Sideritis hyssopifolia), avec souvent l’Anthyllide des montagnes (Anthyllis montana);
- en bordure d’abrupts : pelouse à Fétuque à quatre fleurs [Festucetum pumilae], avec l’Oxytrope de Jacquin (Oxytropis jacquinii) et la Gentiane de Clusius (Gentiana clusii).

Physionomie, structure

Pelouses basses, ouvertes (recouvrement moyen de l’ordre de 50 %), souvent à caractère écorché (particulièrement dans le type à Fétuque à quatre fleurs), à prédominance d’hémicryptophytes, mais également riches en petits chaméphytes ligneux dont divers Hélianthèmes (Helianthemum pl. sp.), Globulaire à feuilles en cœur (Globularia cordifolia), etc.
Présence éventuelle, mais rare et à l’état très disséminé, de chaméphytes hauts : Raisin d’ours commun (Arctostaphylos uva-ursi), et de nanophanérophytes : Cotonéaster à feuilles entières (Cotoneaster integerrimus), C. des Monts Nébrodes (C. nebrodensis), Genévrier nain (Juniperus sibirica).
Disposition en gradins plus ou moins marquée (surtout représentative dans le type à Véronique sous-ligneuse et Agrostide de Schleicher).
Structure en éléments disjoints (de dimension variable) pour le type localisé sur buttes (pelouse à Minuartie printanière et Sabline à plusieurs tiges) : distribution aléatoire (mosaïque), en rapport avec des bancs rocheux plus résistants, au sein de pelouses denses appartenant, bien qu’également riches en Seslérie bleuâtre (Sesleria caerulea), à des types d’habitat distincts [Seslerienion caeruleae ou Agrostio capillaris-Seslerienion caeruleae, code UE : 6170].

Confusions possibles

Avec d’autres types de pelouses calcicoles méso-xérophiles développées à des altitudes similaires et principalement celles de l’Agrostio capillaris-Seslerienion caeruleae [code UE : 6170] dominées par la Laîche toujours verte [Alchemillo conjunctae-Seslerietum caeruleae, Plantagini atratae-Caricetum sempervirentis]. Ces dernières, bien qu’en général à caractère beaucoup plus fermé, peuvent parfois présenter une physionomie assez comparable en certaines stations.

Dynamique

Spontanée :
Pelouses à caractère quasi permanent, compte tenu d’une localisation topographique interdisant pratiquement l’élaboration progressive d’un sol (prédominance de l’érosion et de la gélivation).

Liée à la gestion :
Néant.

Habitats associés ou en contact

Rochers à Potentille caulescente (Potentilla caulescens) [Potentillion caulescentis, code UE : 8210].
Éboulis à Rumex en écusson (Rumex scutatus) [Scrophularion juratensis, code UE : 8120].
Pelouses orophiles mésophiles à Pulsatille des Alpes (Pulsatilla alpina), Anémone à feuilles de narcisse (Anemone narcissifolia), Laser à larges feuilles (Laserpitium latifolium) [Caricion ferrugineae, code UE : 6170].
Divers autres types de pelouses méso-xérophiles à Seslérie bleuâtre (cf. ci-dessus « Confusions possibles »).

Répartition géographique

Haut Jura, principalement secteur occidental : chaîne du Reculet-Crêt de la Neige.

Valeur écologique et biologique

Habitat à caractère plus ou moins intermédiaire entre pelouses et stations rocheuses, d’où une composition spécifique assez originale.
Représenté, et atteignant un optimum de développement (en particulier par rapport aux homologues alpins), sur une zone relativement circonscrite.
Le type à Minuartie printanière et Sabline à plusieurs tiges comporte les seules stations connues d’un hybride rare de Joubarbe
(J. aranéeuse x J. des toits), Sempervivum x-fauconnettii.

États de conservation

États à privilégier :
Pelouses naturelles ouvertes, à caractère écorché.
Autres états observables :
Pelouses (ou fragments de pelouse : type sur buttes à Minuartie printanière) et Sabline à plusieurs tiges marquées par l’action du bétail (ovin ou bovin) : enrichissement en Pied-de-chat dioïque (Antennaria dioica), Gentiane printanière (Gentiana verna), Botryche lunaire (Botrychium lunaria), etc.

Tendances et menaces

Type d’habitat non menacé dans le contexte actuel (sauf éventuellement par l’action très ponctuelle de varappeurs), hormis les risques d’ouverture de carrières.

Potentialités intrinsèques de production

Habitats sur affleurements rocheux ou sols squelettiques.
L’habitat peut être réduit en surface et s’insère dans des unités de gestion plus larges (estives), pâturées par des bovins (génisses) de manière très extensive entre juin et septembre.
L’habitat en lui-même est très peu productif, la pousse étant tardive et la neige restant couvrante au printemps.

Axes de recherche

Suivre l’impact du pâturage bovin sur l’habitat (chargement optimal, race…).
Étudier les coûts économiques engendrés par la pose de clôtures nécessaires à la conduite de l’élevage, dans ces zones où la neige détruit tout ou partie des installations chaque année.
Cartographier les zones sensibles (croisement habitat x fréquentation).
Informer et sensibiliser les associations de sportifs.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 1. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 445 p. + cédérom. (Source)