Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

6410-11 - Prés humides subatlantiques à précontinentaux, montagnards du Massif central et des Pyrénées

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Étage montagnard du Massif central et des Pyrénées centrales à orientales.
Topographie en dépression, plus rarement coteaux susceptibles de retenir une humidité édaphique ou suintements.
Roche mère siliceuse ou basaltique.
Sols hydromorphes argileux ou tourbeux acides à nappe phréatique élevée (gley), parfois à pseudo-gley.
Influences biotiques nulles à extensives (fauche et pâturage).

Variabilité

Variabilité fonction essentiellement de la position topographique, à un degré moindre des conditions climatiques :
- en conditions tourbeuses et très inondées : bas-marais à Ligulaire de Sibérie et Molinie bleue [Ligulario sibiricae-Molinietum caeruleae], complexe et à réétudier (- plusieurs associations) ;
- en conditions tourbeuses moins inondées des Pyrénées : pré à Pédiculaire mixte et Molinie bleue [Pedicularo mixtae-Molinietum caeruleae], sans variabilité notoire ;
- en conditions tourbeuses moins inondées du Massif central : pré à Sélin des Pyrénées et Jonc à fleurs aiguës [Selino pyrenaei-Juncetum acutiflori), peu variable ;
- en conditions para-tourbeuses peu inondées du Massif central : pré à Sélin des Pyrénées et Scorsonère humble [Selino pyrenaei-Scorzoneretum humilis], sans variabilité décelée ;
- sur coteaux frais : pré à Brunelle à feuilles hastées et Scorsonère humble [Prunello hastifoliae-Scorzoneretum humilis], présentant une variante typique à espèces prairiales et une variante plus primitive à Sélin à feuilles de carvi (Selinum carvifolia).

Physionomie, structure

Habitat de physionomie toujours dense et fermée, mais pour le reste assez variée selon les formes : prairie à hautes herbes pour le bas-marais à Ligulaire de Sibérie et Molinie bleue, prairies plus habituelles pour les autres, surtout le pré à Brunelle à feuilles hastées et Scorsonère humble qui se distingue à peine des pelouses mésophiles en contact. La floraison est tardive, estivale, parfois limitée par le fauchage.

Confusions possibles

Aucune.

Dynamique

Liée à la gestion :
Non renseignée, sauf pour le bas-marais à Ligulaire de Sibérie et Molinie bleue dont les grandes herbes sont favorisées par la diminution de la pression pastorale.

Habitats associés ou en contact

Surtout connus pour les formes du Massif central (Aubrac) :
-mégaphorbiaie à Renoncule à feuilles d’Aconit (Ranunculus aconitifolius) [Code UE : 6430] ;
-bas-marais acidiphiles divers (à Menyanthes trifoliata, Mentho arvensis-Caricetum curtae) [Code Corine : 54.4] ;
-prairie de fauche hygrophile (Deschampsio cespitosae-Oenanthetum peucedanifoliae) [Code Corine : 37.21] ;
-pelouse acidicline oligotrophique (Diantho sylvatici-Meetum athamantici) [Code UE : 6230] ;
-prairie de fauche mésotrophique (Violo luteae-Trisetetum flavescentis) [Code UE : 6520].

Répartition géographique

Bas-marais à Ligulaire de Sibérie et Molinie bleue : Pyrénées-Orientales (Capcir).
Pré à Pédiculaire mixte et Molinie bleue : étage montagnard (1 000-1 600 m) du versant nord des Pyrénées en Ariège, se raréfiant vers les Pyrénées-Orientales (Pallars, Val d’Aran).
Pré à Sélin des Pyrénées et Jonc à fleurs aiguës et pré à Sélin des Pyrénées et Scorsonère humble : monts Dores et Aubrac à Vivarais (entre 900 et 1 400 m).
Pré à Brunelle à feuilles hastées et Scorsonère humble : Aubrac.

Valeur écologique et biologique

Habitat de valeur nationale, avec des espèces protégées et/ou menacées au niveau national : Ligulaire de Sibérie, Jonc pyrénéen (Juncus pyrenaeus), Saule des Lapons (Salix lapponum), Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia).

États de conservation

États à privilégier :
Privilégier les formes primitives, c’est-à-dire dépourvues d’espèces prairiales banales.
Autres états observables :
Formes enrichies en espèces prairiales banales.

Tendances et menaces

Habitat apparemment non menacé, parfois même localement en extension.

Potentialités intrinsèques de production

Habitat soumis à des pratiques traditionnelles de fauche et de pâturage : Ligularia sibirica est une plante très appétente pour le bétail qui pâture en bordure de la formation.

Axes de recherche

Réétudier plus finement les moliniaies à Ligulaire des Pyrénées orientales.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 2. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 487 p. + cédérom. (Source)