1340-1 - Prés salés continentaux de bas niveau longuement inondés

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Un seul type : pré salé à Puccinellie distante et Spergulaire marine [Puccinellio distantis-Spergularietum salinae] avec des variantes régionales en Lorraine en fonction des espèces compagnes de la Puccinellie distante (Puccinellia distans) :
- variante à Salicornes (Salicornia pl. sp.) ;
- variante à Spergulaire marine (Spergularia marina) ;
- variante à Aster maritime (Aster tripolium) ;
- variante rudérale à Arroche couchée (Atriplex prostrata) ;
- variante à Jonc de Gérard (Juncus gerardii), qui assure la transition avec le pré salé à Jonc de Gérard.
Pour l’Auvergne, une variante à Fétuque du Valais (Festuca valesiaca) sur terrains moins chlorurés et plus secs est signalée.

Variabilité

Prairie basse, ouverte, à composition floristique assez pauvre en espèces, habituellement dominée par la Puccinellie distante.

Espèces "indicatrices"

Avec les prés salés continentaux à Jonc de Gérard [Juncion gerardii, code UE : 1340*], habituellement dominés par cette espèce et présentant une composition floristique plus diversifiée.

Correspondances

Spontanée :
Groupement relativement stable, tant que la salinité et le niveau hydrique ne sont pas modifiés.

Liée à la gestion :
L’arrêt de la gestion agricole par fauche ou pâturage extensif conduirait à une scirpaie-phragmitaie, probablement très ouverte.

Dynamique

Groupement pionnier à Salicornes.
Prés salés continentaux de niveau moyen à Jonc de Gérard [Juncion gerardii, code UE : 1340*].
Scirpaies-phragmitaies halophiles [Scirpion compacti, code Corine : 53.17].

Habitats associés ou en contact

En France, cet habitat est essentiellement localisé aux bassins salifères intérieurs de Lorraine (vallées de la Seille et de la Nied) et d’Auvergne (Limagne et sa bordure occidentale).
De façon marginale, l’habitat peut apparaître en contexte de salinité artificielle associée à des activités minières, industrielles ou routières : bordures d’autoroutes (traitement hivernal des routes), déblais miniers salés. Ces situations encore peu connues ont surtout été signalées dans le nord et l’est de la France.

Répartition géographique

Habitat original, très spécialisé et très localisé. Plusieurs espèces protégées en Lorraine (Troscart maritime, Vulpin bulbeux, Céraiste douteux) et en Auvergne (Troscart maritime, Spergulaire marginée, Plantain maritime, Jonc de Gérard, Glaux maritime).

Valeur écologique et biologique

Les diverses variantes mentionnées ci-dessus présentent chacune leur intérêt.

États de conservation

La conservation de cet habitat nécessite le maintien des niveaux hydriques et de salinité ainsi qu’une gestion agricole extensive (fauche annuelle sans fertilisation). Certains sites de première importance pour cet habitat, comme par exemple ceux de Beaumont (43) et Martres-de-Veyre (63) en Auvergne, ne bénéficient toujours d’aucune protection et restent menacés par des modes d’exploitation agricole inadaptés.

Tendances et menaces

Habitat exploité traditionnellement par le pâturage bovin et la fauche. Les animaux consomment peu les espèces halophiles mais semblent apprécier les suintements d’eau salée.

Axes de recherche

Améliorer la connaissance du biotope et de son fonctionnement : faune inféodée à l’habitat, évolution de la dynamique végétale, impact des débits et fréquence des écoulements d’eau salée (nappe, collecte des eaux pluviales), relation à la pluviométrie, cycle des chlorures. Impact de la gestion sélective par la fauche. Suivi de stations d’halophytes strictes. Impact du pâturage bovin sur la végétation (piétinement, prélèvements, apports de matière organique…). Impact de la fertilisation des cultures ou prairies voisines de cet habitat.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 1. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 445 p. + cédérom. (Source)