Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

1410-1 - Prés salés méditerranéens des bas niveaux

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Ce type d’habitat se développe en topographie basse dans les zones de vases salées à marnage plus ou moins important, et en bordure des marais côtiers et des étangs lagunaires, sur substrat sablo-limoneux à limono-vaseux. Le niveau d’engorgement et la salinité du substrat peuvent varier fortement selon la position topographique et le niveau d’assèchement estival.

Variabilité

Variabilité écologique :
- variabilité liée aux zones longtemps engorgées d’eau pas très salée, sur substrat limono-sableux : association à Statice de Narbonne (Limonium narbonense) et Puccinellie festucoïde (Puccinellia festuciformis) (Limonio narbonensis-Puccinellietum festuciformis) ;
- variabilité liée aux cuvettes internes longtemps inondées d’eau saumâtre et à fort marnage, sur substrat limono-vaseux : association à Puccinellie festucoïde et Aelurope littoral (Aeluropus littoralis) (Puccinellio festuciformis-Aeluropetum littoralis) ;
- variabilité liée aux sansouires longtemps engorgées d’eau, voire inondées, sur sol limono-vaseux plus ou moins organique : association à Puccinellie festucoïde et Jonc maritime (Juncus maritimus) (Puccinellio festuciformis-Juncetum maritimi).

Physionomie, structure

Végétation herbacée de type prairial, souvent dominé physionomiquement par les Joncs.

Confusions possibles

Confusion possible avec les prés salés méditerranéens des hauts niveaux (fiche : 1410-2).

Dynamique

Spontanée :
En raison des très fortes contraintes écologiques, cet habitat regroupe des associations végétales qui correspondent à des végétations permanentes ; il ne présente donc pas de dynami- que particulière. Cependant, dans les zones de contact vers les niveaux supérieurs et en l’absence de pâturage, on peut observer une dynamique de colonisation des fourrés halophiles.

Habitats associés ou en contact

Contacts supérieurs :
- prés salés méditerranéens des hauts niveaux (fiche : 1410-2),
- fourrés halophiles méditerranéens et thermo-atlantiques (UE : 1420).
Contacts inférieurs : salicorniaies des prés salés méditerranéens (fiche : 1310-3).

Répartition géographique

Cet habitat est présent sur les vases salées du littoral méditerranéen continental et de Corse.

Valeur écologique et biologique

Ce type d’habitat imprime les paysages des bords d’étangs et des marais maritimes. Il correspond à une grande diversité d’associations végétales, traduisant une grande diversité de conditions stationnelles liées à la nature du substrat, la salinité et la durée de l’immersion. Cet habitat possède une très grande valeur patrimoniale.

États de conservation

États à privilégier :
Maintien en l’état d’une végétation prairiale continue.

Tendances et menaces

La tendance générale est à la régression importante de ce type d’habitat sur les littoraux méditerranéens, en relation avec :
- la destruction des milieux de vases salées dans le cadre d’aménagements touristiques ou portuaires, de remblaiements, de transformations en décharges, de l’urbanisation littorale…
- les modifications du régime hydrologique des marais littoraux (assèchements).

Axes de recherche

Précisions sur la répartition géographique des différentes associations.
Évaluation des seuils de chargement en herbivores tolérables par ce type d’habitat.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

 Bensettiti F., Bioret F., Roland J. & Lacoste J.-P. (coord.), 2004. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 2 - Habitats côtiers. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 399 p. + cédérom. (Source)