1140-4 - Sables dunaires (façade atlantique)

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Dans la zone intertidale, le courant de marée crée, des accumulations de sables de type dunaire où le drainage est intense. Ces sables mobiles peuvent être façonnés de ripple-marks de taille variable. Ce sont des substrats très mous dans lesquels l'homme s'enfonce.
Ces dunes forment des reliefs sur les plages de sable fin uniformes ou apparaissent comme des zones d'accumulation dans les méandres de chenaux de marée.

Variabilité

La nature granulométrique du substrat est variable : sables fins, moyens et grossiers.

Espèces "indicatrices"

Cet habitat est caractérisé par des polychètes fouisseurs très mobiles, les Ophéliidés, dont les représentants varient selon la granulamétrie du sédiment :
- sables fins : Ophelia ratkei ;
- sables moyens : Ophelia bicornis ;
- sables grossiers : Ophelia neglecta, Travisia forbesi.
A ceux-ci peuvent se joindre l'amphipode Haustorius arenarius, le Lançon (Ammodytes tobianus), le crabe Thia scutellata et le bivalve Spisula spisula.

Confusions possibles

Habitat très original ne présentant aucun risque de confusion, étant donné la grande spécificité des espèces qui le caractérisent.

Correspondances

Typologie ZNIEFF-Mer (1994) : II.3.2.

Répartition géographique

Habitat rare et très localisé, de taille restreinte, connu sur le littoral Manche-Atlantique. Amoureux (1966) dresse la liste des sables dunaires moyens à Ophelia bicornis pour l'ensemble de du littoral Atlantique.

Valeur écologique et biologique

Habitat présentant une très faible diversité, mais une grande originalité. Il héberge des espèces qui ne vivent que dans ce type de sédiment particulier. Certains poissons plats comme le Turbot (Psetta maxima) y trouvent leur nourriture.

Tendances et menaces

Etant donné la mobilité des grains de sable les uns par rapport aux autres, cet habitat ne peut être détérioré, sauf s'il fait l'objet d'une exploitation directe.

Modes de gestion recommandés

Compte tenu de son originalité, cet habitat élémentaire mérite une attention particulière. Si la pêche au Lançon (Ammodytes spp.) ne présente pas de risque pour ce type de milieu, l'exploitation directe du sable est à interdire.

Axes de recherche

Recherche de cet habitat sur l'ensemble du littoral, les dunes de sables fins et de sables grossiers sont, en effet, très peu inventoriées à ce jour.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

 Bensettiti F., Bioret F., Roland J. & Lacoste J.-P. (coord.), 2004. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 2 - Habitats côtiers. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 399 p. + cédérom. (Source)

AMOUREUX L., 1996 - Etude bionomique et écologique de quelques Annélides Polychètes des sables intertidaux des côtes ouest de la France. Doctorat Sc. Naturelles, Univ. Paris, 217p.

CHASSE C., 1972 - Economie sédimentaire et biologique des estrans meubles des côtes de Bretagne. Thèse d’état, Fac Sci. Paris, 289 p.