1140-5 - Estrans de sables grossiers et graviers (façade atlantique)

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Vastes estrans composés de sédiments grossiers entre les archipels rocheux et champs de petits graviers encroûtés d'Hildenbrandtia et de Lithophyllum dont la présence témoigne de la stabilité de l'habitat.

Variabilité

L'habitat est variable en fonction de la taille granulométrique du sédiment.

Espèces "indicatrices"

Cet habitat relativement stable est propice à l'installation des gros mollusques bivalves suspensivores qui trouvent à son niveau une abondante source de nourriture : Dosinia exoleta, Tapes decussatus (Palourde).
Les vers polychètes sont peu représentés, quelques espèces de grande taille sont toutefois présentes : Cirriformia tentaculata, Cirratulus cirratus et Marphysa sanguinea.

Confusions possibles

Cet habitat n'a pas d'équivalent étant donné ses particularités granulométriques. Aucune confusion n'est donc possible.

Correspondances

Ce type de milieu n'a pas été identifié en tant que tel par les typologie ZNIEFF-Mer et Marine Biotopes - MNCR.
Typologie EUNIS (1999) : A2.1

Répartition géographique

Habitat à répartition localisée présent sur tout le littoral Manche-Atlantique où dominent les massifs rocheux.

Valeur écologique et biologique

La diversité spécifique est moyenne, mais la biomasse y est importante, étant donné la taille des espèces caractéristiques.

Tendances et menaces

A basse mer, cet habitat fait l'objet d'une exploitation directe : pêche des Palourdes et des polychètes qui sont utilisés comme appâts. Les moyens d'extraction des espèces sont aujourd'hui très destructeurs pour l'habitat : on assiste à un labourage systématique des fonds à l'aide d'engins manuels (dénommés les "ravageurs").

Modes de gestion recommandés

Le labourage systématique grâce à l'aide d'engins manuels (ravageurs) devrait être proscrit.

Axes de recherche

L'inventaire de cet habitat au niveau national reste à mener.
De manière à concilier la préservation de l'habitat et l'exploitation de ses ressources, des moyens d'extraction des espèces moins destructeurs devraient être recherchés.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

 Bensettiti F., Bioret F., Roland J. & Lacoste J.-P. (coord.), 2004. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 2 - Habitats côtiers. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 399 p. + cédérom. (Source)

CHASSE C., 1972 - Economie sédimentaire et biologique des estrans meubles des côtes de Bretagne. Thèse d’état, Fac Sci. Paris, 289 p.

DE BEAUCHAMP P., 1914 - Les grèves de Roscoff. Lhomme ed., Paris, 270 p.