Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

V.1.1. - Biocénose des vases bathyales

Typologie des biocénoses benthiques méditerranéennes de la Convention de Barcelone

Description

Vastes étendues de vase argileuse, en général compacte, jaunâtre ou gris bleutée, relativement consistante, faisant suite en profondeur à la biocénose des vases terrigènes côtières (IV.1.1) ou à la Biocénose du détritique du large (IV.2.3). La Biocénose des vases bathyales est caractérisée par une homothermie constante, aux environs de 13°C et une quasi absence de lumière. La granulométrie et la consistance du sédiment n’est pas homogène. Les flancs des canyons sont tapissés d’une vase fluide, réduite parfois à une simple pellicule. Des vases sableuses sont assez fréquentes dans l’horizon supérieur, plus exceptionnellement en dessous. Les modifications de granulométrie et de consistance des vases ainsi que l’apport de matière organique exogène provoquent l’apparition de faciès particuliers.

Etage

Bathyal

Substrat

vase fluide à compacte, parfois un peu sableuse

Répartition bathymétrique

En dessous de 150 à 250 m, jusqu'aux plus grandes profondeurs

Situation

Mer ouverte, large

Hydrodynamisme

Calme dans les plaines bathyales, courantologie plus accentuée sur la pente continentale, la tête et les flancs de canyon

Salinité

Normale

Température

Homothermie autour de 13°C

Principaux critères de reconnaissance

Étendues de vases à des profondeurs supérieures à 150-250 m.

Espèces caractéristiques/indicatrices

Le foraminifère Cyclamina cancellata,
Les éponges Asconema setubalense, Pheronema grayi et Thenea muricata (et son épibionthe Parazoanthus marioni)
Les cnidaires Funiculina quadrangularis, Isidella elongata, Hormathia coronata et Actinauge richardi,
Les polychètes Aphrodite alta = Aphrodita alta, Harmothoe johnstoni, Panthalis oerstedi, Leocrates atlanticus, Neoleanira tetragona, Ophelina aulogaster, Asychis biceps, Nephtys paradoxa,
Les crustacés Calocaris macandreae, Polycheles typhlops, Pagurus variabilis = Pagurus alatus, Munida spp, Paromola cuvieri, Ebalia nux, Geryon tridens = Geryon longipes, Parapenaeus longirostris, Aristeus antennatus et Aristeomorpha foliacea,
Les mollusques Dentalium agile, Siphonodentalium quinquangulare = Entalina quinquangularis, Abra longicallus, Modiolus politus = Amygdalum politum, Chlamys septemradiata = Pseudamussium clavatum, Propeamussium vitreum = Delectopecten vitreus, Platydoris dura, Calliostoma suturale, Ranella gigantea = Ranella olearia, Sipho torus, Xenophora mediterranea = Xenophora crispa, Sepietta oweniana, Rossia caroli = Neorossia caroli, Bathypolypus sponsalis,
Le pogonophore Siboglinum carpinei,
Les échinodermes Odontaster mediterraneus, Ceramaster hystricis = Ceramaster grenadensis, Brisingella coronata, Ophiocten abyssicolum, Mesothuria intestinalis, Leptometra celtica.
II s'y ajoute un nombre important de poissons tels : Capros ater, Macrorophus serratus, Pristiurus melanostomus, Notacanthus bonaparte, Sebastes dactylopterus.

Habitats associés ou en contact

Au dessus, on trouve la Biocénose du détritique du large (IV.2.3) et plus généralement la Biocénose des vases terrigènes côtières (IV.1.1), exceptionnellement adjacent à la Biocénose des sables détritiques bathyaux (V.2.1). Dans les plaines les plus profondes et les fosses, au delà de 2500-3000 m, la Biocénose des vases bathyales est enrichie par des espèces d'affinités abyssales. Toutefois, ce peuplement original, ne semble pas former une biocénose des vases abyssales bien caractérisée, malgré la présence de nombreuses endémiques.

Confusions possibles

Compte tenu du changement faunistique important se manifestant entre les étages circalittoral et bathyal, la possibilité d'une confusion avec la biocénose des vases terrigènes (IV.1.1.) est limitée. Il en va de même avec la Biocénose des sables détritiques bathyaux (V.2.1).

Intérêt pour la conservation

Cette biocénose est caractérisée par un grand nombre d'espèces qui lui sont inféodées, parmi lesquelles on rencontre de nombreuses endémiques, certaines pouvant être considérées comme des reliques pré-messiniennes. Apparemment pauvres sur le plan quantitatif, les vases bathyales renferment néanmoins des populations de crevettes profondes et de poissons exploitées pour leur haute valeur commerciale.

Tendances et menaces

Les niveaux supérieurs peuvent être affectés par les apports terrigènes liés à des ravinements continentaux, notamment après de grands incendies. Il a été aussi souligné les importants transferts en profondeur de produits potentiellement polluants, en particulier de phosphates et de matière organique, l'ensemble étant suspecté de réduire le taux d'oxygène dissous des eaux profondes, ce qui serait catastrophique pour le benthos dans son ensemble. Toutefois, la plus grande menace actuelle est le chalutage intensif pour la pêche des grandes crevettes et des poissons profonds, qui, au delà de la surpêche, provoque la destruction des faciès d'épifaune.

Gestion et statut de conservation

Si possible, utilisation d'attirails de pêche moins destructeurs de l'habitat. Instauration de zones de cantonnement.

Faciès et associations

V.1.1.1. Faciès des vases sableuses Thenea muricata
V.1.1.2. Facies de vase fluide à Bryssopsis lyrifera
*V.1.1.3. Faciès de vase molle à Funiculina quadragularis et Apporhais seressianus
*V.1.1.4. Faciès de la vase compacte à Isidella elongata
V.1.1.5. Faciès à Pheronema grayi.

Auteurs de la fiche

D. BELLAN-SANTINI, G. BELLAN, J. G. HARMELIN

Bibliographie

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Classification des biocénoses benthiques marines de la région Méditerranéenne. CAR/ASP, Tunis, 13 p. (Source)

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Liste de référence des types d’habitats pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la conservation. CAR/ASP, Tunis, 4 p. (Source)

 PNUE, PAM, CAR/ASP, 2007. Manuel d’interprétation des types d'habitats marins pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la Conservation. Pergent G., Bellan-Santini D., Bellan G., Bitar G. et Harmelin J.G. eds., CAR/ASP publ., Tunis, 199 p. (Source)

BELLAN-SANTINI D., FREDJ G., BELLAN G., 1992. Mise au point sur les connaissances concernant le benthos profond méditerranéen. Oebalia, suppl. 17 : 21-36

 BELLAN-SANTINI D., LACAZE J.C., POIZAT C., 1994. Les biocénoses marines et littorales de Méditerranée, synthèse, menaces et perspectives. Collection Patrimoines Naturels. Secrétariat de la Faune et de la Flore/M.N.H.N., 19 : 1-246.

BOMBACE G., FROGLIA C., 1973. Premières remarques sur les peuplements de l’Étage bathyal de Basse Adriatique. Rapp. Comm. Int. Mer Méd., 22 (4) : 93-94.

BONFITTO A., OLIIRIO M., SABELLI B., TAVIANI M., 1994. A quaternary deep-sea marine molluscan assemblage from East Sardinia (western Tyrrhenian sea). Bolletino Malacologico, 30 (5-9) : 141-157.

CARPINE C., 1970. Ecologie de l’étage bathyal dans la Méditerranée occidental. Mem. Instit. océanogr. Monaco, 2, 146p, 26 fig.

CARTES J.E., 1998. Dynamics of the bathyal benthic boundary layer in the northwestern Mediterranean : deepth and temmporal variations in macrofaunal-megafaunal communities and their possible connections within deep-sea trophic webs. Progress in Oceanography, 41 (1) : 111-139.

CARTES J.E., ELIZADE M., SORBE J.C., 2001. Contrasting life-histories, secondary production and trophic structure of Peracarid assemblages of the bathyal suprabenthos from the Bay of Biscay (NE Atlantic) and the Catalan sea (NW Mediterranean). Deep Sea Research Part I 48 (10) : 2209-2232.

CARTES J.E., MAYNOU F., MORALES NIN B., MASSUTI E., MORANTA J., 2001. Trophic structure of a bathyal benthopelagic boundary layer community south of the Balearic Islands (southwestern Mediterranean). Marine Ecology Progress series, 215 : 23-35.

CHARDY P. LAUBIER L., REYSS D., SIBUET M. 1973 - Dragages profonds en mer Ionienne données préliminaires (1), Rapp. Comm. int. Mer Méditerranée, 22, 4 :103-105.

CHARDY P., LAUBIER L., REYSS D., SIBUET M., 1973. Données préliminaires sur les résultats biologiques de la campagne Polymède I. Dragages profonds. Rapp. Comm. int. Mer Méditerranée, 21, 9 : 621-625.

CHARDY P., LAUBIER L., REYSS D., SIBUET M., 1973. Dragages profonds en mer Egée données préliminaires (2), Rapp. Comm. int. Mer Méditerranée, 22, 4 :107-108

DANOVARO R., TSELEPIDES A., OTEGUI A. DELLA CROCE N., 2000. Dynamics of meiofaunal assemblages on the continental shelf and deep-sea sediments of the Cretan sea (NE Mediterranean) relationships with seasonal changes in food supply. Progress in Oceanography, 46 :367-400.

DELLA CROCE N., ALBERTELLI G., 1995. Organismi batiali mediterranei: ricchezza o povertà. Biol. Mar. Medit., 2(2) : 171-175.

DEMESTRE M., CARTES J.E., 2001. Estimating secondary production in the deep-water shrimp Aristeus antennatus in the Catalano-Balearic basin (Western Mediterranean). Sci. Counc. Res. Doc. NATO. 01/111. 7pp.

FREDJ G., LAUBIER L., 1985. The deep mediterranean benthos In Moraitou-Apostolopoulou, Kiortis V. EDS. Mediterranean marine ecosystems 8 NATO Conference Series Serie 1 Ecology : 109-146.

GAMULIN-BRIDA H., 1967. The benthic Fauna of the Adriatic Sea. Oceanogr. Mar. Biol., Ann. Revue, 5:535­568.

GIACOBBE S., CHIANTORE M., COVAZZI A., JERACE S., ALBERTELLI G. 1997. Bathyal biocoenoses and thanatocoenoses of the Eolie Islands (Southern Tyrrhenian Sea). Atti 12° Congr. A.I.O.L., Isola di Vulcano 1996, 1 : 75-86.

LAUBIER L., EMIG C., 1993. La faune benthique profonde de Méditerranée. Symposium Mediterranean seas 2000. Della Croce edit. Università di Genova: 397-424

MAURIN C., 1968. Écologie ichthyologique des fonds chalutables atlantiques (de la baie ibéro-marocaine à la Mauritanie) et de la Méditerranée occidentale. Rev. Trav. Inst. Pêch. Marit., 32 (1) :1-147.

ORSI RELINI L., COSTA M.R., FANCIULLI G., MORI M., RELINI G., VACCHI M., WURTZ M. 1979. Campagna di pesca a strascico batiale nel Mar Ligure: risultati e problemi. Atti Conv. Sci. Naz., Prog. Fin. Oceanografia e Fondi Marini, Roma, 1 : 243-255.

PERES J.M., 1984. History of the Mediterranean Biota and the Colonization of the depths. in Western mediterranean Margalef edit. Pergamon press: 198-232.

 PERES J.M., PICARD J., 1964. Nouveau manuel de bionomie benthique de la Méditerranée. Rec Trav. Stat. Mar. Endoume, 31 (47) : 1-137.

PICARD J., 1965. Recherches qualitatives sur les biocoenoses marines des substrats meubles dragables de la région marseillaise. Rec. Trav. Sta. mar. Endoume, 52 (36), :1-160, 10.

RELINI G., 1994. La fauna ittica batiale del Mediterraneo con particolare riferimento ai campionamenti della stascio. Biol. Mar. Mediter., 2 (2) : 177-183.

REYSS D., 1972-73. Les canyons sous-marins de la mer catalane, le rech du Cap et le rech Lacaze-Duthiers. IV Etude synécologique des peuplements de macrofaune benthique. Vie et Milieu, 23, fasc 1B : 101-142

SCHMIEDL G., de BOVEE F., BUSCAIL R., CHARRIERE B., HEMLEBEN C., MEDERNACH L., PICON P., 2000. Trophic control of benthic foraminiferal abundance and microhabitat in the bathyal Gulf of Lions, western Mediterranean sea. Mar. Micropal. 40 (3) : 167-188.