Logos SINP

ZNIEFF 220013823
BOCAGES DE ROLLOT, BOULOGNE-LA-GRASSE ET BUS-MAROTIN, BUTTE DE COIVREL

(n° régional : 60NOY201)

Identification du site

Région : PICARDIE  

Type de zone : 2

Rédacteur de la fiche : DOP Damien, LEBRUN Jérémy et FRANÇOIS Rémi (Conservatoire d'espaces naturels de Picardie)

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 90
maximale : 153

Superficie (ha) : 2777

Centroïde calculé : 49.6491294694852° - 2.73976272553672°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
03 -  Fonctionnement et relation d'écosystèmes
04 -  Degré d'artificialisation du milieu ou pression d'usage
07 -  Formations végétales, étages de végétation
Facteurs d'évolution de la zone
110 -  Habitat humain, zones urbanisées
120 -  Zones industrielles ou commerciales
130 -  Infrastructures linéaires, réseaux de communication
131 -  Route
140 -  Extraction de matériaux
150 -  Dépots de matériaux, décharges
170 -  Infrastructures et équipements agricoles
190 -  Autres infrastructures
210 -  Rejets de substances polluantes dans les eaux
220 -  Rejets de substances polluantes dans les sols
250 -  Nuisances liées a la surfréquentation, au piétinement
260 -  Vandalisme
290 -  Autres pollutions et nuisances
310 -  Comblement, assèchement,drainage, poldérisation des zones humides
320 -  Mise en eau, submersion, création de plan d'eau
330 -  Modification des fonds, des courants
340 -  Création ou modification des berges et des digues, îles et îlots artificiels, remblais et déblais, fossés
350 -  Entretien des rivières, canaux, fossés,plans d'eau
360 -  Modification du fonctionnement hydraulique
370 -  Actions sur la végétation immergée, flottante ou amphibie, y compris faucardage et démottage
382 -  Aménagements liés à l'ostréiculture
410 -  Mises en culture, travaux du sol
420 -  Débroussaillage, suppression des haies et des bosquets, remembrement et travaux connexes
430 -  Jachères, abandon provisoire
440 -  Traitements de fertilisation et pesticides
450 -  Pâturage
460 -  Suppressions ou entretiens de végétation
463 -  Fauchage, fenaison
470 -  Abandons de systèmes culturaux et pastoraux, apparition de friches
490 -  Autres pratiques agricoles et pastorales
510 -  Coupes, abattages, arrachages et déboisements
520 -  Taille, élagage
530 -  Plantations, semis et travaux connexes
540 -  Entretiens liés à la sylviculture, nettoyages, épandages
550 -  Autres aménagements forestiers, accueil du public, création de pistes
610 -  Sports et loisirs de plein-air
620 -  Chasse
630 -  Pêche
640 -  Cueillette et ramassage
710 -  Prélèvements organisés sur la faune ou la flore
730 -  Gestion des habitats pour l'accueil et l'information du public
810 -  Erosions
820 -  Atterrissements, envasement, assèchement
910 -  Evolutions écologiques
911 -  Atterrissement
912 -  Eutrophisation
914 -  Envahissement d'une espèce ou d'un groupe
915 -  Fermeture du milieu
920 -  Relations interspécifiques avec impact sur la faune
922 -  Prédation
923 -  Antagonisme avec une espèce introduite
930 -  Relations interspécifiques avec impact sur la flore

Comme ailleurs sur les secteurs bocagers, ce type de paysage est dépendant des pratiques agricoles de l'élevage, activité qui a en recul sur ce territoire comme ailleurs. Certaines prairies ont par ailleurs été retournées et converties en cultures. En outre, la disparition de vergers et de mares, et de la réduction du linéaire de haies a également accentué la banalisation des milieux sur le secteur. Certains secteurs ont ainsi perdu une bonne part de leur intérêt à la fois paysager et biologique.

Dans les milieux forestiers, la sylviculture sur les milieux sableux et argileux, privilégiant les espèces locales et une certaine diversité structurale, est favorable au maintien d'une certaine diversité tant végétale qu'animale.

Les traitements sylvicoles sont orientés vers les futaies, notamment issues de reconversions des taillis de charmes sous futaie de chênes, qui restent importants par endroits.

En revanche, les fonds humides ont souvent été drainés. Des plantations de peupliers y ont été effectuées par endroits et modifient la composition et la structure des végétations naturelles potentielles (aulnaies-frênaies) les plus intéressantes au plan biologique.

Le site est traversé par deux routes principales. La portion est de la route qui traverse d'Est en Ouest la butte est le théâtre régulier d'important écrasage d'Amphibiens lors des migrations pré et post-nuptiales.

Certaines mares ont fait récemment l'objet de reprofilage de berges, de curage lourd, de mise en place de berges artificielles, d'empoissonnement... pour des vocations de loisirs (pêche...).

Pour finir, la plupart des mares présente un degré d'eutrophisation assez élevé en lien avec les phénomènes d'atterrissement.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :

L'originalité de ce secteur est essentiellement liée à ses caractéristiques géopédologiques : il est développé sur une butte tertiaire résiduelle, comprenant les sables de Cuise (Yprésien) sur la plus grande surface des versants, et les argiles sparnaciennes dans les fonds de vallons.

La pente de la butte de Coivrel est variable mais peut atteindre par secteur 25%. D'un point de vue géologique, elle constitue une butte témoin où alternent différentes strates de l'ère tertiaire. Du sommet de la butte (plus récent) à la base (plus ancienne), il est possible de discerner :

- les sables de Cuise de l'Yprésien supérieur. Ces derniers forment des faciès de blocs de grès observables au nord-est de la commune de Coivrel

- l'Argile et la lignite de l'Yprésien inférieur. Cette argile permet la formation d'une multitude de nappes perchées qui, lorsqu'elles affleurent, forment des mares et des dépressions humides. La lignite a été autrefois exploitée. Les anciennes cendrières (exploitation des lignites pour l'amendement de la terre) sont devenues aujourd'hui des mares.

-les marnes de Marquéglise et calcaires de Mortemer ainsi que les sables de Bracheux (Thanétien supérieur), richement fossilifères, qui forment l'ossature de la butte.


30 - Mare, mardelle
56 - Colline
60 - Butte témoin, butte
Activités humaines  :
01 - Agriculture
02 - Sylviculture
03 - Elevage
04 - Pêche
05 - Chasse
07 - Tourisme et loisirs
10 - Urbanisation continue, centre urbain
12 - Circulation routière ou autoroutière
Statut de propriété  :
00 - Indéterminé
Mesure de protection  :
14 - Zone de préemption du département
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
53 - Habitats
1 - Critères d'intérêts patrimoniaux
2 - Ecologique
12 - Faunistique
14 - Amphibiens
16 - Oiseaux
17 - Mammifères
41 - Insectes
42 - Floristique
46 - Phanérogames
66 - Auto-épuration des eaux
75 - Fonction d'habitat pour les populations animales ou végétales
62 - Fonctions de régulation hydraulique
69 - Fonctions de protection du milieu physique
70 - Role naturel de protection contre l'érosion des sols
76 - Corridor écologique, zone de passages, zone d'échanges
77 - Etapes migratoires, zones de stationnement, dortoirs
79 - Zone particulière liée à la reproduction
83 - Paysager
84 - Géomorphologique
87 - Archéologique
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible