Logos SINP

ZNIEFF 240009595
PELOUSES DES PUYS DU CHINONAIS

(n° régional : 00000499)

Commentaires généraux

Il s’agit d’un ensemble de pelouses calcaires et sablo-calcaires, calcaricoles à acidiclines, développées sur des buttes-témoins dégagées par une érosion différentielle.

Ces buttes-témoins se localisent entre la Loire et la Vienne, près de leur confluence.

La qualité paysagère et l’intérêt géomorphologique du secteur sont remarquables.

Les pentes sont souvent fortes sur les puys (environ 20% dans certains secteurs), ce qui permet notamment à des communautés végétales rupicoles et pionnières de se développer.

Près de 60 espèces végétales déterminantes ont été observées sur le site après 1990. Parmi ces espèces, certaines sont particulièrement rares. Alyssum montanum, Carex liparocarpos, Sedum ochroleucum et Arenaria grandiflora, notamment, qui n’est présente qu’en 2 secteurs en région Centre : sur les Puys du chinonais, et dans le secteur de Bléré, également en Indre-et-Loire.

La faune y est également riche (chiroptères, orthoptères, lépidoptères, reptiles, etc) avec plus d'une trentaine d'espèces animales déterminantes recensées sur cette zone. Parmi elles, les insectes des milieux ouverts thermophiles et les chiroptères occupent une place prépondérante du point de vue patrimonial.

Le site fait actuellement l’objet de diverses protections : arrêté de protection de biotope, espace naturel sensible, site natura 2000 et pour partie d’une gestion conservatoire.

Il reste toutefois soumis à de multiples pressions (stationnement de gens du voyage, dépôts d'ordures, etc).

Il s’agit d’un des plus beaux ensembles de pelouses naturelles de la région, tant sur le plan floristique que paysager, ou encore géomorphologique.

Son intérêt écologique dépasse même probablement le cadre de la région Centre.

Commentaires sur la délimitation

Cette ZNIEFF polynucléaire est le fruit de la fusion des ZNIEFF "Pelouse du Puy Besnards", "Pelouses de la Colline aux Sablons", "Pelouses du Perrou", "Pelouses de Trotte-Loup" et "Pelouses de la Butte aux Chilloux".

Cette délimitation polynucléaire a été retenue parce que :

- ces pelouses appartiennent au même système géomorphologique,

- elles sont relativement semblables entre elles, du point de vue de la flore, de la faune et des habitats,

- elles sont proches les unes des autres.

Le contour des différents noyaux est calé sur les limites des habitats naturels (et déterminants) typiques de ce site. Il a été mis à jour. Il est désormais basé sur la cartographie réalisée dans le cadre de l’élaboration du document d’objectifs Natura 2000. Ce contour correspond effectivement aux secteurs de pelouses encore bien conservés mais ne coïncide pas nécessairement avec les figurés de la carte IGN.