Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 310007233
Pré communal d’Ambleteuse et pré Marly

(n° régional : 00000068)

Commentaires généraux

D'un intérêt géomorphologique et historique exceptionnel, le Communal d’Ambleteuse et le pré Marly constituent l’unique exemple français de dunes flandriennes plaquées sur un ancien socle jurassique, dont les sables acidifiés sont âgés de près de 5000 ans. De plus, le maintien d’un pâturage extensif millénaire, associé à des conditions topographiques, hydrogéologiques et édaphiques extrêmement complexes et à un fonctionnement écologique des plus originaux [nappe(s) aquifère(s) superficielle(s) dont les résurgences successives le long du versant ont donné naissance à un réseau multiforme de ruisseaux, ruisselets et suintements épousant le modelé dunaire ; succession de sols fossiles avec véritables podzols humo-ferrugineux mis à jour par l’érosion éolienne, sols plus jeunes peu évolués, …] ont engendré une richesse et une originalité sans égales des habitats, des végétations et de la flore, sur moins d’une centaine d’hectares, avec une représentation optimale et exemplaire de la lande dunaire, des pelouses et des bas-marais du système dunaire acide nord-atlantique ; ainsi, certains habitats sont endémiques du Boulonnais.

Le Pré communal d’Ambleteuse présente une diversité floristique exceptionnelle, avec un nombre très élevé de plantes d’intérêt patrimonial majeur. Ainsi, on recense près d’une centaine de taxons déterminants de ZNIEFF, pour la plupart oligo-mésotrophiles et liés à des milieux très vulnérables en voie de disparition dans les plaines du nord de l’Europe occidentale. Parfois, il ne s’agit ni plus ni moins que de la seule population de certaines espèces dans la région. Parmi cette richesse floristique, on peut citer quelques espèces parmi les plus marquantes : Ophioglosse des Açores (Ophioglossum azoricum). taxon protégé en France, dont le Pré communal d’Ambleteuse est l’unique station en région Hauts-de-France de cette petite fougère qui colonise en pionnière les pelouses hygrophiles oligotrophiles sur sables décalcifiés ; le Genêt d’Angleterre (Genista anglica), protégé en Nord-Pas de Calais et gravement menacée de disparition a considérablement régressé depuis un siècle, cette station étant la dernière du Boulonnais ; la Moenchie dressée (Moenchia erecta), minuscule plante annuelle pionnière thermophile de pelouses sur sables secs décalcifiés, exceptionnelle en Nord-Pas de Calais et connue uniquement sur le littoral boulonnais, le Communal d’Ambleteuse abritant plus de 50 % des effectifs régionaux ; la Radiole faux-lin (Radiola linoides), minuscule plante très grêle, une des plus petite de la flore régionale, gravement menacée de disparition, la population d’Ambleteuse étant une des toutes dernières stations en Nord-Pas de Calais ; la Spiranthe d’automne (Spiranthes spiralis) dont il ne reste plus qu’une population dans la vallée de l’Authie et celle présente sur le Communal d’Ambleteuse ; la Camomille romaine (Anthemis nobilis), unique population du Nord-Pas de Calais ; la Montie du Portugal (Montia fontana L. subsp. amporitana), le site abritant également plus de 50 % des effectifs régionaux, etc.

Ce site comporte 34 espèces déterminantes de faune dont quatre espèces d'Orthoptères, neuf de Lépidoptères, trois d'Amphibiens, trois d'araignées, une d'Odonates et quatorze d'Oiseaux.

Parmi les espèces d'Insectes, il faut noter la présence de plusieurs espèces pouvant être considérées comme patrimoniales dans le Nord-Pas de Calais au regard de l'état des connaissances actuelles. Le Sténobothre nain (Stenobothrus stigmaticus) est considéré comme une espèce fortement menacée d’extinction dans le domaine némoral (SARDET & DEFAUT, 2004) et proche de l’extinction en Nord Pas-de-Calais (FERNANDEZ, com. pers.). Cet orthoptère est inféodé aux zones écorchées. Le Criquet marginé (Chorthippus albomarginatus) a une préférence pour les prairies mésophiles ou légèrement hygrophiles (COUVREUR &GODEAU, 2001). C'est une espèce peu commune dans le Nord et le Pas-de-Calais et de répartition majoritairement occidentale d'après les connaissances actuelles. Le Tétrix des vasières (Tetrix ceperoi) est une espèce pionnière qui affectionne les zones humides pauvres en végétation. Cette espèce est principalement liée au littoral du Nord et du Pas-de-Calais et dans une moindre mesure au Bassin Minier. La Decticelle chagrinée (Platycleis albopunctata albopunctata) et le Gomphocère tacheté (Myrmeleotettix maculatus) sont principalement localisés au littoral et liés aux végétations clairsemées. On notera que le Dectique verrucivore (Decticus verrucivorus) était encore observé dans cette ZNIEFF il y a vingt ans, occupant un habitat de landes littorales particulièrement original et plus répandu au nord de l’Europe.

Parmi les espèces liées aux zones humides et particulièrement les Amphibiens, on retrouve le cortège des espèces de répartition littorale dans la région. Les habitats présentant un caractère « rupestre », les friches minières, les carrières et les vieux murs constituent l’habitat secondaire de l'Alyte accoucheur (Alytes obstetricans) dont l’habitat primaire est constitué par les dunes. Le Crapaud calamite est une espèce pionnière qui affectionne les milieux secs et chauds comme les dunes et les carrières. La Rainette arboricole fréquente les mares voisines du littoral et les pannes dunaires de végétation souvent arbustive. Tout comme l' espèce précédente, elle occupe ici son habitat primaire régional. Les espèces de Lépidoptères Papilionoidea listées comprennent une bonne partie du cortège typique des milieux dunaires : Petit Nacré (Issoria lathonia), Thécla de la Ronce (Callophrys rubi), Argus frêle (Cupido minimus), Agreste (Hipparchia semele), Mégère (Lasiommata megera), etc.

Agyneta decora, Porrhomma oblitum et Dicymbium tibiale sont trois espèces d'Araignées très rares à exceptionnelles dans le Nord et le Pas-de-Calais et affectionnant les milieux humides pour les deux premières et les espaces boisés pour la troisième.

Le cortège d'oiseaux comprends des espèces de milieux ouverts ou de landes, telles que le Tarier pâtre (Saxicola rubicola) et le Bruant jaune (Emberiza citrinella), mais aussi un nombre important d'espèces déterminantes liées aux zones humides, telles que la Bouscarle de Cetti (Cettia cetti), le Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus) et le Phragmite des joncs (Acrocephalus schoenobaenus). Le Guêpier d'Europe est également mentionné sur la ZNIEFF. Il s'agit d'une espèce méridionale qui niche exceptionnellement dans le Nord – Pas-de-Calais.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre correspond à l'ensemble des dunes plaquées situées à l'ouest de la commune d'Ambleteuse, il est encadré, au nord et au sud, respectivement par les bourgs de Raventhum et Slack. En 2017, une extension est proposée à l'est correspondant à une parcelle prairiale dans laquelle de nombreuses stations d'Orchis morio ont été observées.