Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 420013002
Crêtes du Taennchel à Ribauvillé

(n° régional : 1688246)

Commentaires généraux

Ce vaste ensemble forestier bien que de surface réduite présente de multiples enjeux. Il est couvert principalement de hêtraie sapinière à laquelle se mêle des peuplements de pins sylvestres d'origine naturelle. La nature du substrat et des peuplements acidiphile à très acidiphile mais également la présence de peuplements de sapins et pins permettent le développement d'une strate arbustive riche en myrtille et fougère aigle. Cette pauvreté relative des sols et leurs grandes sensibilités à l'érosion, n'ont pas permis le développement d'une sylviculture intensive (excepté sur les versants). Ponctuellement, malgré une altitude élevée de 800 à 900m, se rencontrent des peuplements naturels composés de chênes à la faveur de l'exposition et de la sécheresse des sols.

La faune qui peuple cette crête y est encore remarquable malgré une fréquentation élevée de randonneurs. Ainsi, les crêtes du Taennchel présentent un intérêt écologique élevé pour toutes les espèces inféodées aux forêts âgées de montagne. Ce massif, en prolongement de la grande crête des Hautes-Vosges, structure de plus un corridor écologique pour les espèces forestières montagnardes. Il constitue le site historique de réintroduction du lynx dans le massif des Vosges. Ce dernier le fréquente encore régulièrement.

Le patrimoine géomorphologique fait la réputation du site tant au niveau culturel, historique et paysager. Ce massif fut source d'inspiration pour de nombreuses légendes et a servi de support pour un artiste de renommée internationale, Frédéric FIEBIG.

Il est également d'un point de vue environnemental et des ressources naturelles un vaste réservoir d'eau dont les sources alimentent par captages les communes périphériques.

Rédacteur de la ZNIEFF 1ère génération: "SCHORTANNER M., Atelier d’Écologie Rurale et Urbaine (A. F. R. P. N.)"

Commentaires sur la délimitation

la Znieff concerne la partie sommitale du massif caractérisée par sa couverture gréseuse d'une épaisseur d'environ 200 mètres posée sur un socle granitique. Elle inclut ainsi l'un des plus beaux plateaux relictuels de Grès du Haut-Rhin avec l'ensemble de ces rochers ruiniformes. Cette znieff a été définie pour prendre en compte l'ensemble des formations de pente et de plateau et notamment les peuplements à pin sylvestre. son contour est précisée également de façon à englober l'ensemble des observations d'espèces déterminantes sur le massif puis a été étendue aux domaines vitaux de la faune présente telle que la Chouette de Tengmalm ou le Faucon pèlerin.

Enfin le périmètre a été calé sur des limites physiques identifiables: les chemins et le parcellaire forestier essentiellement et la lisière de la forêt pour la limite sud.

Étant donnée l'étendue du domaine vital du Lynx, sa présence sur la zone n'a pas été prise en compte pour la délimitation.