Logos SINP

ZNIEFF 420013008
Colline calcaire du Bickenberg à Osenbach

(n° régional : 1688225)

Identification du site

Région : ALSACE  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : C. ROSSET - Parc naturel régional des Ballons des Vosges (PnrBV)

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 400
maximale : 600

Superficie (ha) : 244

Centroïde calculé : 48.0° - 7.23°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
03 -  Fonctionnement et relation d'écosystèmes
04 -  Degré d'artificialisation du milieu ou pression d'usage
05 -  Occupation du sol (CORINE-Landcover)
07 -  Formations végétales, étages de végétation
Facteurs d'évolution de la zone
110 -  Habitat humain, zones urbanisées
170 -  Infrastructures et équipements agricoles
250 -  Nuisances liées a la surfréquentation, au piétinement
310 -  Comblement, assèchement,drainage, poldérisation des zones humides
320 -  Mise en eau, submersion, création de plan d'eau
330 -  Modification des fonds, des courants
410 -  Mises en culture, travaux du sol
420 -  Débroussaillage, suppression des haies et des bosquets, remembrement et travaux connexes
440 -  Traitements de fertilisation et pesticides
450 -  Pâturage
460 -  Suppressions ou entretiens de végétation
463 -  Fauchage, fenaison
470 -  Abandons de systèmes culturaux et pastoraux, apparition de friches
510 -  Coupes, abattages, arrachages et déboisements
540 -  Entretiens liés à la sylviculture, nettoyages, épandages
550 -  Autres aménagements forestiers, accueil du public, création de pistes
610 -  Sports et loisirs de plein-air
620 -  Chasse
640 -  Cueillette et ramassage
730 -  Gestion des habitats pour l'accueil et l'information du public
910 -  Evolutions écologiques
915 -  Fermeture du milieu
932 -  Impact d'herbivores

Les pelouses calcaires sont des écosystèmes prairiaux fragiles tributaires des pratiques pastorales (types de fauches ou charges animales). Elles peuvent par modification des conditions édaphiques ou inadaptation à l'écologie contribuer à la raréfaction voire la disparition d'espèces dont certaines à forte valeur patrimoniale. La recherche d'une adéquation entre les pratiques agro-pastorales et la conservation des habitats et des espèces est engagée sur ce site via les mesures agri-environnementales.

Les forêts naturelles sur les parties les moins productives (sol superficiel) bénéficient d'une gestion très extensive. En revanche, les secteurs plus riches ont fait l'objet d'une sylviculture plus intensive avec l'introduction d'essences résineuses exotiques comme le Douglas et le Pin noir ou le Robinier à proximité du village ou des secteurs viticoles.

Les vallons font l'objet d'activités agricoles mais la disparition des vergers et l'urbanisation y sont constatés. Afin de limiter les risques de coulée de boue en zone urbanisée, des projets d'ouvrages hydrauliques sont envisagés dans les vallons ceinturant la colline du Bickenberg.

Le déséquilibre forêt-gibier avec la généralisation de l'agrainage génèrent localement des problèmes de retournement de pelouses.

OBJECTIFS DE PRÉSERVATION :

Afin de conserver la valeur patrimoniale des pelouses, il conviendra :

d'éviter les retournements, de développer un pâturage extensif et des fauches tardives, de ne pas modifier les conditions édaphiques par apport de fumures minérales ou organiques

Les forêts devront être gérées de manière également extensive en recherchant notamment une hétérogénisation des lisières afin d'améliorer l'état de conservation des ourlets et fruticées thermophiles favorables aux espèces de pré-bois.

Les essences exotiques comme les pins et Douglas ne devront pas êtres favorisés au profit des espèces autochtones.

Enfin globalement, on veillera à assurer une sylviculture respectueuse des essences locales feuillues autochtones proche de la nature et favorable à la diversification des structures des peuplements.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :

La colline correspond à l'effondrement du bassin rhénan et notamment à la dépression de Wintzfelden.

Cette dynamique tectonique est à l'origine de l'émergence des collines calcaires. Cette géomorphologie et l'effet d'abri du massif vosgien permet au Bickenberg malgré sa localisation (excentrée) de bénéficier de conditions climatiques clémentes; la nature du substrat (calcaire du Muschenkalk) impose de plus des conditions de sécheresse estivale.

Ponctuellement, sont notés également sur la colline des éléments historiques comme des carrières d'extraction de matériaux mais également des pierriers signant d'anciens usages culturaux (origine médiévale)


21 - Ruisseau, torrent
24 - Lit majeur
25 - Lit mineur
30 - Mare, mardelle
54 - Vallée
61 - Plateau
62 - Affleurement rocheux
Activités humaines  :

La colline fait l'objet d'une valorisation agricole (pâturage et prairie de fauche) mais également forestière (bois privés ou publiques).

Cette pelouse est considérée de longue date comme un des haut-lieux paysager et botanique d'Alsace. Il constitue ainsi une destination de découverte pour un vaste public.


01 - Agriculture
02 - Sylviculture
03 - Elevage
05 - Chasse
07 - Tourisme et loisirs
08 - Habitat dispersé
19 - Gestion conservatoire
Statut de propriété  :

Deux agriculteurs propriétaires des parcelles se partagent la majorité des pelouses présente sur la zone. Toutefois, le conseil général du Haut-Rhin a acquis en copropriété des parcelles afin de contribuer à la préservation des écosystèmes fragiles de cette colline.

Les forêts sont principalement publiques. En revanche, la proximité du vignoble explique également la présence de bois privés gérés plutôt sous forme de taillis (bois de chauffage).


01 - Propriété privée (personne physique)
05 - Propriété d'une association, groupement ou société
20 - Collectivité territoriale
30 - Domaine communal
40 - Domaine départemental
Mesure de protection  :

La colline du Bickenberg est incluse dans le périmètre Natura 2000 et bénéficie d'une gestion conservatoire au travers du document d'objectifs mais également au titre des mesures agri-environnementales.

Hors du site Natura 2000, le site ne bénéficie d'aucune protection excepté au travers du document d'urbanisme en confirmant la vocation agricole de certaines parcelles ou villageoise (habitats dispersés).

Certaines parcelles acquises grâce à la TDENS (espaces naturels sensibles) par le Conseil Général du Haut-Rhin sont gérées par le Conservatoire des Sites Alsaciens.

Les forêts publiques bénéficient du régime forestier et sont gérées au travers d'un aménagement forestier.

Pour mémoire, le site fait l'objet d'un arrêté préfectoral de protection de la flore (droit local) antérieur à la loi sur la protection de la Nature mais non abrogé.


13 - Terrain acquis par le département grâce à la TDENS
15 - Terrain acquis (ou assimilé) par un Conservatoire d'espaces naturels
17 - Zone ND du POS
22 - Forêt non domaniale bénéficiant du régime forestier
62 - Zone Spéciale de Conservation (Directive Habitat)
80 - Parc Naturel Régional
81 - Zone sous convention de gestion
83 - Zone bénéficiant d'autres mesures agri-environnementales
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
2 - Ecologique
12 - Faunistique
16 - Oiseaux
17 - Mammifères
41 - Insectes
42 - Floristique
46 - Phanérogames
66 - Auto-épuration des eaux
75 - Fonction d'habitat pour les populations animales ou végétales
62 - Fonctions de régulation hydraulique
69 - Fonctions de protection du milieu physique
70 - Role naturel de protection contre l'érosion des sols
76 - Corridor écologique, zone de passages, zone d'échanges
77 - Etapes migratoires, zones de stationnement, dortoirs
83 - Paysager
84 - Géomorphologique
85 - Géologique
88 - Historique
90 - Scientifique
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible