Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 420030176
Forêts thermophiles du Rangenkopf à Thann et Vieux-Thann

(n° régional : 1688302)

Commentaires généraux

Les chênaies, les fruticées et les pelouses sèches du Rangen se trouvent sur la partie haute du versant (de 450 à 600 m environ), le reste étant occupé par les domaines viticoles. Il s'agit d'un secteur qui fut consacré au pâturage jusqu'au début du XXème siècle, car impropre à la culture, puis où la forêt a repris ses droits suite à l'abandon des pratiques pastorales.

L'ensemble du versant a la particularité géologique d'appartenir à la série du strato-volcan du Molkenrain et se compose alors de roches volcaniques et volcano-sédimentaires. Ces rochers sombres exposés sur un versant très ensoleillé permettent

d'accumuler puis de restituer beaucoup de chaleur et confèrent ainsi au site son caractère thermophile marqué.

La Znieff comprend sur son ensemble sept habitats déterminants, dominés par des chênaies sessiliflores à luzules ou à genêts, riches en clairières, sur la moitié est et par des pelouses et fruticées thermophiles et des affleurements rocheux siliceux sur la moitié ouest. Une partie du site appartient, du fait de la présence d'habitats rocheux d'intérêt communautaire, au site Natura 2000 des Promontoires siliceux.

Ces milieux renferment de plus de nombreuses espèces déterminantes Znieff, notamment vingt-huit espèces floristiques telles que la Vesce à feuilles de pois, la Silène viscaire, le Micropyrum délicat ou encore le Chêne pubescent, inféodés aux forêts ou pelouses sèches.

Ils présentent également un intérêt faunistique majeur, principalement pour les amphibiens-reptiles avec la Coronelle lisse et le Crapaud accoucheur et pour les insectes avec dix espèces déterminantes dont l'Oedipode rouge, le Criquet des pins et le Silène. Ces espèces sont par ailleurs également liées à la ZNIEFF II définie en dessous sur le coteau viticole puisqu'elles y empruntent le réseau de murets, pierriers, talus et chemins. Ces éléments constituent pour elles de véritables corridors écologiques à l'échelle de l'ensemble du versant reliant les milieux naturels séparés par les vignes. Ils accentuent de plus le phénomène d'accumulation de chaleur sur le versant.

Le site est concerné par la servitude des abords (500 m) de deux édifices protégés au titre des Monuments Historiques: la Tour de la Sorcière et les ruines du Château d'Engelbourg.

Le site renferme également un intérêt paysager par le panorama qu'il offre de la plaine d'Alsace à la vallée de la Thur, notamment au niveau de la Croix du Rangen (érigée en 1900).

Un sentier d’interprétation a été récemment réalisé sur le versant par la Communauté de Communes du Pays de Thann grâce à la participation de l'ensemble des acteurs du site dont les viticulteurs et les membres de la société d’Histoire de Thann. Dix-huit panneaux pédagogiques répartis sur trois parcours exposent ainsi aux visiteurs l'histoire du coteau, les techniques viticoles et les aspects environnementaux particuliers du site.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre borde pour sa partie sud les limites de la vigne (périmètre AOC) matérialisées pour partie par un chemin. Au nord, il correspond à la ligne de crête identifiée sur scan 25 et photo aérienne. Il englobe ainsi la partie à dominante boisée et rocheuse du versant sud du Rangen.