Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 730030418
Complexe de zones humides du Gachat

(n° régional : Z2PZ1024)

Commentaires généraux

Il s’agit d’un ensemble de prairies humides, de jachères agricoles humides, de taillis et de boisements humides, parcouru par un réseau de fossés et de canaux, le tout dans la plaine inondable et agricole de la Save.

Ce caractère inondable est par ailleurs très marqué, prairies et champs de ce secteur jouant le rôle de « casiers d’inondation ». Fossés et anciennes vannes attestent également de ce fonctionnement historique.

Ce complexe de zones humides se situe aux portes de L’Isle-Jourdain, et voit ainsi se développer une fréquentation de type loisir (randonnées pédestre et équestre, moto verte...) avec la progression de l’urbanisation. La traversée du site par la RN124 (2x2 voies) a, il y a quelques années, modifié le fonctionnement hydraulique du secteur ainsi que l’organisation de l’activité agricole.

Une petite population de Cuivré des marais (Lycaena dispar), papillon des zones herbacées humides et espèce sensible à forte valeur patrimoniale, est présente sur le site.

On compte également des populations importantes d’amphibiens (avec notamment le Triton marbré, espèce sensible inscrite en tant que vulnérable sur la liste rouge nationale, le Crapaud calamite et la Rainette méridionale), qui utilisent le complexe de mares, fossés et prairies inondées.

Une très forte présence, avec de belles populations, de Jacinthe romaine (Bellevalia romana), espèce protégée au niveau national à forte valeur patrimoniale, est à souligner.

De plus, un habitat naturel, les prairies naturelles de fauche humides, remarquable et rare au niveau régional et local, y est présent.

Enfin, les mosaïques formées par l’ensemble des divers milieux humides reliés par les réseaux de fossés permettent la présence d’espèces emblématiques (Cuivré des marais et Jacinthe romaine), et présentent un caractère original au niveau régional.

Commentaires sur la délimitation

La fonctionnalité du complexe de zones humides (connexions écologiques, habitats...) sur ce secteur a été le principal critère de délimitation. Le réseau de fossés et la mosaïque de milieux humides (cariçaie, prairie humide...) constituent la trame de ce site.

Le contour s’appuie également sur des limites physiques : il s’arrête au nord-ouest contre la D575, et englobe dans sa partie ouest le lit mineur de la Save. Il est en outre issu d’un compromis entre la prise en compte des critères fonctionnels précités et l’exclusion de parties cultivées.