Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820031198
Marais de Cressieu

(n° régional : 01210008)

Commentaires généraux

Le massif du Bugey est une région d’une très grande richesse biologique. A l'écart des principales voies de communication, au moins dans sa partie la plus au sud, il reste bien préservé. L'ensemble est particulièrement diversifié. Le site du marais de Cressieu présente une mosaïque de milieux humides. La partie sud est occupée par des cladiaies (formations végétales dominées par le marisque) et des "bas-marais" (marais tout ou partie alimentés par la nappe phréatique) à Choin noirâtre. Des bosquets de saules sont également présents par endroit, des aulnaies en périphérie. La flore est d'une grande richesse avec la présence tant d'espèces aquatiques que d'espèces terrestres. Une forte densité d'Utriculaire commune, dans l'étang situé juste au-dessus de l'œil, en révèle l’intérêt botanique. Ses feuilles en lanières portent de petites outres, appelées utricules, capables de capturer de petits animaux. Entièrement immergée, cette plante carnivore passe inaperçue une grande partie de l'année. Elle se remarque en été par la présence de petites fleurs jaune vif qui apparaissent à la surface de l'eau. Bien que peu d'espèces remarquables aient été citées, l'intérêt faunistique n'en est pas moins notable (entomofaune diversifiée en particulier). On peut remarquer ici la présence de la Rousserolle effarvatte. De par les habitats naturels bien représentés et relativement diversifiés, ce site conserve un fort intérêt naturaliste en dépit d'aménagements réalisés dans la moitié nord du site (creusements d'étangs notamment).

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible