Logos SINP

ZNIEFF 830005475
LES CHAUX DE LONGUE ET DE BARTOVERE

(n° régional : 00180008)

Commentaires généraux

Le plateau basaltique de Longue et de Bartovère est une anicenne coulée volcanique mise en relief par l'érosion différentielle, plus efficace sur les sédiments calcaires sous-jacents et contigus.

Ainsi devenu sommital, le plateau présente le plus souvent un sol squelettique sec, mais comporte également quelques zones humides très localisées.

La majeure partie de la surface, utilisée pour l'élevage, correspond à des prés pâturés ou fauchés. D'autres pelouses plus maigres sont à rattacher aux gazons pionniers sur silice. On y observe quelques espèces rares ou assez rares, comme la Spergulaire des moissons, espèce des pelouses discontinues, non protégée mais figurant en liste rouge régionale.

L'originalité de la zone est liée à des zones humides plus ou moins temporaires abritant des prairies humides eutrophes et des magnocariçaies, qui sont susceptibles d'abriter des espèces très rares et très fugaces, donc difficilement observables (crassula vaillantii, Lythrum thymifolia).

Au nord de la zone, la rupture de pente se fait sous forme de petites falaises basaltiques et d'éboulis (habitats déterminants); certains secteurs rocheux abritent la Véronique en épi (espèce protégée). Une chênaie pubescente sur calcaire (habitat déterminant), est également incluse, abritant la Céphalanthère rouge, espèce protégée.

Le bilan de la flore est donc de deux espèces protégées, et d'une espèce non protégée mais figurant en liste rouge régionale (sans compter les potentielles fugaces).

L'avifaune comprend beaucoup d'espèces des milieux ouverts, dont 2 espèces de la liste rouge régionale : la Fauvette orphée, et la Pie-Grièche à tête rousse. La Huppe fasciée, le Torcol fourmilier, la Caille des blés, la Pie-Grièche à tête grise (espèce en déclin) et le Faucon crécerelle (espèce à surveiller) nichent également dans la zone.

Les plateaux basaltiques de basse altitude constituent des milieux auvergnats originaux, dont la chaux de Longue et de Bartovère est un exemple particulièrement représentatif.

CBNMC : Contours de la ZNIEFF légèrement modifiés pour prendre en compte une station de Gagea bohemica. Modifier le nom : CHAUX LONGUE ET DE BARTOVERE. Cette ZNIEFF sera certainement à modifier en fonction des données Puy-de-Dôme.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation comprend l'ensemble du plateau basaltique, ses rebords rocheux, et la Chênaie pubescente au nord abritant la Céphalanthère rouge.