Logos SINP

ZNIEFF 830005551
VALLEE DU FOSSAT

2ème génération

(n° régional : 00120011)

Commentaires généraux
Vallée glaciaire emblématique en bon état de conservation du ForezLe site de Prè Daval englobe une vallée d'altitude d'origine glaciaire et un ensemble de versants boisés en aval, sur le rebord ouest de la partie culminale du massif granitique du Forez.

La partie amont de la vallée abrite de petites tourbières de pente (bas-marais, mais aussi haut-marais, habitat déterminant), des végétations de sources, des rochers souvent humides et des éboulis (milieux déterminants).
La limite supérieure des versants boisés abrite des hêtraies relevant de l'Aceri-Fagion (habitat déterminant: parties hautes du Bois de la Richarde, concavités fraîches du Bois de la Grange, environs des rochers de la Pause).
Les mégaphorbiaies montagnardes sont bien représentées dans les ravins et concavités de l'ensemble de la zone.
La partie aval de la vallée du ruisseau de Vertolaye abrite des prés et quelques habitations.
Les surfaces restantes, correspondant à la majeure partie du site, sont occupées par des bois mésophiles, hêtraies acidiphile ou, plus généralement, sapinière ancienne de bonne intégrité (le sapin ayant été favorisé dans des formations qui, à l'origine, relevaient plus souvent des hêtraies-sapinières). Ces sapinières occupent des situations édaphiques variables plus ou moins fraîches ou drainées, parfois sur éboulis, et certaines, particulièrement acides, relèvent des Vaccinio-Piceetea (habitat déterminant).

La diversité des milieux ainsi évoquée se traduit par une grande richesse floristique, avec la présence de 9 espèces protégées et de 2 espèces non protégées mais figurant en liste rouge régionale.
Sont liées aux tourbières la Grassette à grandes fleurs qui ne présente que quelques stations dans le Massif Central, le Lycopode inondé, rare fougère des dépressions inondées sur tourbe nue, et la Droséra à feuilles rondes.
Liés aux forêts montagnardes acides, sont exceptionnels en Auvergne le Lycopode à rameaux annuels et la Luzule jaunâtre. L'Ail de la Victoire (liste rouge seulement), le Lis martagon et le Streptope à feuilles embrassantes sont un peu plus courants dans les forêts montagnardes. La Listère cordée est inféodée aux litières épaisses et le Lycopode sélagine (liste rouge seulement) affectionnent les milieux subalpins froids. Enfin, la Circée des Alpes habite des secteurs particulièrement frais des forêts montagnardes.

L'avifaune est également marquée par l'altitude avec la présence du Merle à Plastron (liste rouge régionale) et du Venturon montagnard (espèce à surveiller) dans les espaces semi-ouverts des lisières supérieures. La forêt en elle-même abrite la Chouette de Tengmalm (liste rouge régionale), la population du Forez étant importante à l'échelle régionale pour cette espèce. Enfin la Gélinotte des bois (espèce très rare en Auvergne figurant sur la liste rouge régionale) a été observée sur la ZNIEFF, et niche à proximité, notamment côté Loire sur le versant est.

Les papillons comptent l'intéressant Satyrion, espèce en aire disjointe qui n'est présente que dans l'arc alpin et le Forez.

Le site de Pré Daval constitue un élément majeur du patrimoine biologique des Monts du Forez.

CBNMC : Contours de la ZNIEFF affinés. Modifier nom de la ZNIEFF : VALLEE DE PRE DAVAL à la place de VALLEE DE PRE D'AVAL
Commentaire sur les espèces déterminantes :
Parnassius apollo : sous-espèce fransisci
Commentaires sur la délimitation
La délimitation inclut l'ensemble des versants boisés de bonne intégrité et les lisières d'altitude, sur des critères de milieux, d'espèces et de fonctionnalité. Elle est relayée par des ZNIEFF de Hautes-CHaumes (0012-0012, 0012-0016).