Logos SINP

ZNIEFF 910011262
Etang de Salses-Leucate

(n° régional : 66215020)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 4964

Centroïde calculé : 42.9007446099887° - 3.01836005005942°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

L'étang de Salses-Leucate est l'une des plus grandes lagunes du Languedoc-Roussillon (par sa taille) et son patrimoine naturel est reconnu à travers divers classements (site inscrit, Natura 2000...) portant notamment sur sa protection et sa mise en valeur. Il est aussi, en partie, une réserve de chasse maritime depuis 1973. Les Contrats d'Etang qui se succèdent et le SAGE en place permettent de maintenir le bon état de conservation global de la lagune.

L'étang présente une bonne qualité de l'eau vis-à-vis de l'eutrophisation et de la pollution (alimentation en eau douce essentiellement karstique, bons échanges mer-étang via les trois graus artificiels) : les eaux sont peu turbides et les herbiers de phanérogames importants. Par ailleurs, le comblement de l'étang est très peu marqué du fait du caractère majoritairement karstique de son bassin versant.

Néanmoins, l'étang connaît de manière régulière des blooms de phytoplancton toxique (Dinophysis) qui peuvent entraîner des interdictions momentanées de la commercialisation des moules et des huîtres.

Aujourd'hui, le bon état de conservation de cette lagune et de ses herbiers, pourrait être réellement menacé par plusieurs sources de pollution organique et chimique qui tendent à diminuer la qualité des eaux de l'étang :

- sur la façade ouest avec l'entretien des infrastructures de transport, le trafic routier et ferroviaire, les pratiques agricoles, les fermes aquacoles...

- sur la façade est avec le phénomène d'artificialisation du littoral et la forte pression démographique (urbanisation, fréquentation humaine, activités de loisir...) impliquant des rejets plus ou moins maîtrisés : stations d'épuration, décharges, port de plaisance, camping, cabanisation ;

Les herbiers sont également menacés par des destructions mécaniques : mouillages, piétinements.

Pour conserver le patrimoine de la ZNIEFF il sera important de poursuivre la mise en oeuvre des différents outils de gestion de l'eau et en particulier les actions de :

- réduction des apports d'éléments nutritifs issus des rejets domestiques : poursuite de l'amélioration du fonctionnement des stations d'épuration (en cours dans le cadre du Contrat d'Etang), maîtrise de la cabanisation et organisation des zones de stationnement des camping-car ;

- limitation des rejets d'éléments nutritifs en provenance des piscicultures ;

- réduction des apports polluants de contaminants chimiques : voies de transport, agriculture, industries... ;

- protection de la qualité des eaux souterraines (SAGE de la nappe plioquaternaire en cours d'élaboration) ;

- amélioration du fonctionnement hydraulique de la lagune : gestion des portes des graus en conciliant les exigences de la faune et des herbiers.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
12 - Périmètre d'acquisition approuvé par le Conservatoire de l'Espace Littoral
31 - Site inscrit selon la loi de 1930
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
80 - Parc Naturel Régional
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
13 - Poissons
42 - Floristique
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible