Logos SINP

ZNIEFF 910011833
Etang de Figuérasse

(n° régional : 30252023)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 435

Centroïde calculé : 43.4797846387005° - 4.19798264612437°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

L'intérêt écologique de la Petite Camargue au sein de laquelle se trouve la ZNIEFF, est reconnu à travers divers classements dont les retombées portent notamment sur la protection et la gestion. Environ deux-tiers de la ZNIEFF sont propriété du Conservatoire du Littoral, leur assurant ainsi une protection foncière forte.

Comme tous les fronts de mer, cette étroite bande de terre est soumise aux aléas naturels de type tempête et coup de mer. Ces phénomènes sont favorables au maintien de cet écosystème et la diversité floristique de ce dernier serait menacée à terme par des projets éventuels d'endiguement massif du front de mer. Déjà, l'actuelle digue empêche la dynamique naturelle de l'écosystème en limitant le dépôt de nouveaux sédiments. Par ailleurs, un projet de restauration du massif dunaire, plus en arrière, est en cours, fondé sur le principe de « retrait stratégique « préconisé par la GIZC (gestion intégrée des zones côtières). Il importe également d'éviter une gestion artificielle de l'eau de la lagune qui entraînerait une dessalure importante et une mise en eau permanente.

Du fait de la faible fréquentation humaine sur cette ZNIEFF, son patrimoine naturel semble relativement épargné. L'installation des végétations vivaces et autochtones patrimoniales dans les secteurs de friches (domaine de « Terre Neuve « notamment) démontre le bon fonctionnement écologique des milieux et l'intérêt du site.

Par contre, les terres agricoles en bordure de la ZNIEFF, à l'extérieur, influencent la qualité de l'eau, par ruissellement (intrants chimiques et organiques).

Enfin, des espèces végétales envahissantes comme l'Herbe de la Pampa (Cortaderia selloana) ont été observées à plusieurs reprises sur le site et semblent en progression.

Pour conserver les dunes, la faune et la flore de cette ZNIEFF, il faudra s'assurer en particulier du bon du fonctionnement hydraulique naturel (sol détrempé en hiver, assec estival) ainsi que de la bonne qualité de l'eau alimentant la zone humide. Dans la mesure du possible, il sera important d'intervenir au minimum sur les massifs dunaires pour laisser agir les aléas naturels. Il semblerait judicieux d'envisager une gestion adaptée pour la pérennisation des végétations (notamment dans les friches) par le pâturage équin, par exemple. Par ailleurs, il sera nécessaire de surveiller le développement des espèces végétales envahissantes et envisager localement des mesures d'arrachage systématique.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
12 - Périmètre d'acquisition approuvé par le Conservatoire de l'Espace Littoral
32 - Site classé selon la loi de 1930
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
72 - Convention de RAMSAR (zones humides)
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
16 - Oiseaux
42 - Floristique
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible