Logos SINP

ZNIEFF 910030157
Cirque des Cortalets

(n° régional : 66125144)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Fédération des Réserves Naturelles Catalanes, Groupe Ornithologique du Roussillon, Soldanelle

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 190

Centroïde calculé : 42.5248263833557° - 2.4721354360899°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

Le chalet des Cortalets constitue un lieu très fréquenté pour l'accès au pic du Canigou, par la crête du Barbet, et surtout par le Pic Joffre. La fréquentation est particulièrement forte en période estivale avec notamment deux records annuels lors de la Trobada du Canigou pour les préparatifs de la Saint-Jean (week-end de la mi-juin) ou encore lors de la célèbre course du Canigou (premier week-end d'août). Cette surfréquentation peut avoir un fort impact, notamment par l'érosion des sols, le piétinement des végétaux ou encore le dérangement de la faune (en particulier lors des périodes de reproduction ou d'élevage des jeunes de Grand tétras, de Lagopède alpin ou d'Isard).

Depuis quelques années, une attention toute particulière est portée à la préservation et à la gestion du site. C'est le Syndicat Mixte du Canigou et l'ONF, propriétaire des terrains, qui y travaillent. Pour cela des aménagements ont été réalisés : exclos et pose de filets de rétention des matières minérales pour permettre à certaines zones de se revégétaliser, balisage et réalisation d'assises de sentiers pédestres, notamment aux abords du Pic du Canigou, parking obligatoire pour les véhicules de tourisme au Ras des Cortalets. Par ailleurs des actions de sensibilisation et de surveillance du site sont entreprises : la circulation des pistes est réglementée (horaires de circulation, interdites la nuit ou par temps de pluie) et une permanence sur la fragilité des écosystèmes est ouverte au public au refuge.

Toujours dans le registre des loisirs, l'escalade est régulièrement pratiquée sur les flancs nord/ouest du Barbet. Une surveillance est à mettre en place pour la préservation des milieux rupicoles, riches en espèces endémiques.

D'une manière générale, il est nécessaire de poursuivre les efforts sur ce site pour continuer à améliorer la gestion de la fréquentation et sensibiliser le public à la préservation de cet environnement exceptionnel, mais fragile.

Il est à noter que l'isard, espèce emblématique de la zone, n'y est pas chassée (classement de l'ONF).

Par ailleurs, il existe un enjeu de taille autour des lacs de montagnes, exceptionnels et en limite d'aire de répartition européenne. En effet, ces zones subissent un assèchement général du climat, surtout en été, et sont parfois surpâturées par des troupeaux de bovins. Une gestion raisonnée est à préconiser, en concertation avec les éleveurs estivant sur ce site.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
32 - Site classé selon la loi de 1930
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
16 - Oiseaux
42 - Floristique
45 - Ptéridophytes
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible