ZNIEFF 930012476
MASSIF DU BESSILLON

(n° régional : 83109100)

Commentaires généraux

Commentaire général
Le petit et le Gros Bessillon dominent une plaine arrosée par le Fauvéry et ses nombreux affluents. Massif forestier bien conservé présentant un intérêt ornithologique, entomologique et floristique. Très beau panorama depuis le sommet du Gros Bessillon. Cité ruiniforme dolomitique sur ses flancs. Grottes en contrebas du Petit Bessillon, coté ouest; sur le coté oriental, se trouve la Tour Saint Martin, ouvrage défensif aux murs épais couverts de meurtrières. Vestiges d'occupation préhistorique sur la pente est avec pierres plantées en cercle.

Flore et habitats naturels
Végétation très diversifiée, présentant de belles chênaies pubescentes à faciès dolomitiques, alternant avec des chênaies vertes parsemées de bosquets de Pins d'Alep ou de Pins pignons.
En ubac enclave de végétation pressentant un caractère préalpin inattendu. Formation de romarins alticoles, sur les crêtes groupements à Genêts épineux (plante intermédiaire entre Genista pulchella subsp. villarsiana et Genista lobelii). Station isolée de genêt cendré (Genista cinerea).

Faune
Huit espèces animales patrimoniales ont été inventoriés dans ce massif dont deux déterminantes.
Parmi les espèces d’oiseaux remarquables, le Circaète Jean le Blanc (Circaetus gallicus) chasse au sein des milieux ouverts du massif, le Hibou Grand-Duc (Bubo bubo) peut également y être entendu, le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria) peut être observé, notamment sur les flancs rocheux du site, ainsi que la fauvette orphée (Sylvia hortensis). Le Vautour fauve (Gyps fulvus) peut également survoler cette zone.
Les reptiles sont représentés par une espèce déterminante sur le massif, le Lézard ocellé (Timon lepidus), inféodés aux écosystèmes ouverts et semi-ouverts à affinité méditerranéenne et une espèce remarquable, le Psammodrome d’Edwards (Psammodromus edwardsianus) qui colonise les pelouses steppiques de ce territoire notamment.
Les milieux rupestres et forestiers du massif permettent à la Genette commune (Genetta genetta) d’y évoluer.

Commentaires sur la délimitation

Logique de massif