Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930020491
GORGES DE LA SIAGNE ET DE LA SIAGNOLE

(n° régional : 83100161)

Commentaires généraux

Commentaire général

Zone située en rive droite de la Siagne. Les gorges de la Siagne se situent en plein coeur d'un territoire de formation karstique présentant une multitude de cavités, avens ou grottes. Elles tranchent profondément une zone de plateaux ou de collines boisées d'altitude moyenne comme la colle de Mons.

Présence dans la zone d'un aqueduc romain qui alimentait Fréjus.

Faune

Ces gorges calcaires recèlent un patrimoine faunistique de grand intérêt. Elles hébergent 24 espèces animales patrimoniales. Parmi celles ci, 8 sont des espèces déterminantes.

L’intérêt chiroptérologique de la zone est marqué avec la présence d’au moins 6 chauves souris d’intérêt patrimoniales dont les rares Vespertilion de Capaccini et Rhinolophe euryale, sans compter la présence du Grand et du Petit Rhinolophes, du Petit Murin et du Minioptère de Schreibers (jusqu’à 2 000 individus présents). L’avifaune nicheuse est riche en espèces intéressantes : Faucon pèlerin (1 couple nicheur possible), Aigle royal (1 couple nicheur), Autour des palombes, Grand duc d’Europe, Martin pêcheur d’Europe, Pic épeichette, Cincle plongeur, Monticole de roche, Monticole bleu. Les Amphibiens sont quant à eux représentés par le Pélodyte ponctué et les Poissons d’eau douce par le Barbeau méridional.

Les arthropodes patrimoniaux comprennent une dizaine de mollusques, crustacés, insectes et arachnides. Chez les mollusques, citons Moitessieria (Moitessieria) locardi, espèce endémique de Gastéropodes Moitessieriidés de la région méditerranéenne française dont les Gorges de la Siagne constituent la seule localité varoise connue à ce jour, Fissuria boui, espèce remarquable de Gastéropodes Hydrobiidés, endémique provençale, considérée comme rare, et Argna biplicata biplicata, sous espèce remarquable de Gastéropodes Argniidés, très rare en France et présente seulement en région PACA.

Les insectes sont représentés par le Carabique Duvalius voraginis, espèce cavernicole déterminante de Coléoptères, très rare et endémique du Var et des Alpes Maritimes. Les arachnides locaux comprennent notamment le Scorpion jaune languedocien (Buthus occitanus), espèce méditerranéenne remarquable de Buthidés, relativement localisée, liée aux endroits rocailleux, ouverts, secs, chauds et ensoleillés (espèce dite « xéro thermophile). En ce qui concerne les Crustacés, on peut mettre en évidence la présence de l’Ecrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes) et du Cloporte (Isopode) remarquable Armadillidium simoni, espèce calcicole des pinèdes, chênaies et garrigues liée aux substrats datant de l’ère secondaire, principalement les calcaires jurassiques.

Commentaires sur la délimitation

Le site est délimité par la topographie des gorges (bord du plateau et rivière pour la partie varoise)