4040 - Landes sèches atlantiques littorales à Erica vagans

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractères généraux

Les landes littorales atlantiques à Erica vagans possèdent typiquement un caractère primaire et stable. Elles occupent principalement les hauts de falaise maritime et les rebords de plateaux les plus exposés à la mer. Leur maintien est associé à la permanence du climat marin littoral et en particulier aux fortes expositions aux vents et aux embruns. La permanence de ces perturbations maritimes bloque la dynamique de colonisation préforestière au stade de lande. Cependant, dans les situations littorales plus abritées, le caractère primaire de l’habitat s’estompe et les landes finissent par évoluer vers de véritables fourrés littoraux.
Vis-à-vis des autres landes littorales atlantiques, elles occupent les situations les plus thermophiles des côtes atlantiques favorables à la présence caractéristique de la Bruyère vagabonde (Erica vagans).
Ces landes, sculptées par le vent et les embruns, ont un aspect ras à mi-ras qui peut s’élever et se densifier dans les situations les plus abritées. La Bruyère vagabonde domine le plus souvent aux côtés de l’Ajonc d’Europe (Ulex europaeus) représenté ici par un écotype littoral prostré.
Ce type d’habitat, représentatif du domaine biogéographique atlantique, n’existe en France qu’au Pays basque et dans les îles sud-armoricaines. Il convient de le distinguer des autres landes sèches atlantiques littorales où manque la Bruyère vagabonde et qui sont intégrées à l’habitat 4030 « Landes sèches européennes » (code Corine : 31.231).
En terme de gestion, aucune intervention n’est nécessaire en situation primaire stable. Pour les landes secondaires, le principal objectif étant de lutter contre l’extension de l’Ajonc d’Europe et du Prunellier qui étouffent la bruyère dans les landes secondaires, un étrépage tous les dix ans semble plus efficace qu’un simple gyrobroyage.
Toute fauche doit être suivie d’une exportation des produits afin de favoriser la repousse des bruyères.
Leur pâturage est, quant à lui, difficilement envisageable.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 1. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 445 p. + cédérom. (Source)

ALLORGE P. & JOVET P., 1941 - La lande maritime autour de Saint-Jean-de-Luz. Bulletin de la Société botanique de France, 88, session Pays basque et Landes, 1934 : 151-159.

BIORET F., BOUZILLÉ J.-B., DE FOUCAULT B. et GODEAU M., 1988 - Le système thermo-atlantique pelouses-landes-fourrés des falaises des îles sud armoricaines (Groix, Belle-Île, Yeu). Documents phytosociologiques, NS, XI : 513-531.

BIORET F., BOUZILLÉ J.-B., GÉHU J.-M. et GODEAU M., 1991 - Phytosociologie paysagère du système pelouses-landes-fourrés des falaises des îles ouest et sud armoricaines. Colloques phytosociologiques, XVII « Phytosociologie et paysages » (Versailles, 1988) : 129-142.

GADECEAU E., 1903 - Essai de géographie botanique sur Belle-Île­en-Mer. Paris, 1 vol., 368 p.

GUINÉA E., 1949 - Viscaya y su paisaje vegetal. Bilbao, 1 vol., 432 p.

GÉHU J.-M. et J., 1975a - Apport à la connaissance phytosociologique des landes littorales de Bretagne. Colloques phytosociologiques, II « La végétation des landes d’Europe occidentale » (Lille, 1973) : 193-212.

GÉHU J.-M. et J., 1975b - Essai pour un système de classification phytosociologique des landes atlantiques françaises, Colloques phytosociologiques, II « La végétation des landes d’Europe occidentale » (Lille, 1973) : 301-377.

GÉHU J.-M. et J., 1981 - Aperçu phytosociologique sur les falaises d’Hendaye et de Saint-Jean-de-Luz. Documents phytosociologiques, NS, 5 : 361-374.

GÉHU J.-M., 1978 - Les phytocœnoses endémiques des côtes françaises occidentales. Bulletin de la Société botanique de France, 125 : 199­208.

HÉDIN L., KERGUÉLEN M.et de MONTARD F., 1972 - Écologie de la prairie permanente française. Collection de monographies de botanique et de biologie végétale publiée sous la direction du Pr P. Champagnat. Monographie 5, 229 p.

IRPa, 1995 - Les landes de Bretagne.

JONIN M. et HARDEGEN M., 1998 - Gestion active des landes littorales : l’expérience de la réserve naturelle François Le Bail. Île de Groix (Morbihan, France). Séminaire international sur la gestion des landes du nord-ouest de l’Europe, 27-30 octobre 1998. Programme LIFE « Gestion des landes du nord-ouest de l’Europe » ­EUROSITE -Le réseau des organismes pour la gestion du patrimoine naturel européen.

LIFE95NAT/UK/000832 - Conservation and re-establishment of Southern Atlantic wet heaths with Erica ciliaris and Erica tetralix and Dry coastal heaths with Erica vagans and Ulex maritimus in SW England and NW France.

SEPNB, CONSERVATOIRE DU LITTORAL, 1993 - Plan de gestion de la réserve naturelle François Le Bail. Île de Groix, mai 1993, ministère de l’Environnement.