Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Laurentio michelii - Anthocerotetum dichotomi Braun-Blanq. 1936

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse amphibie oligotrophile à mésotrophile peuplant les niveaux moyens de mares temporaires sur substrat sablonneux faiblement acide (grès tertiaires au Maroc), associée à une pelouse vivace très mal caractérisée, sous climat méditerranéen.

Nom cité du syntaxon

Laurentio michelii - Anthocerotetum dichotomi Braun-Blanq. 1936 (Bull. Soc. Ét. Sci. Nat. Nîmes XLVII : 9).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 1 du tab. in Braun-Blanquet (1936, Bull. Soc. Ét. Sci. Nat. Nîmes XLVII : 10).

Physionomie

Pelouse assez dense, avec une composante bryothérophytique non négligeable, surtout dominée par de petits joncs (Juncus bufonius, J. capitatus).

Combinaison caractéristique d'espèces

Molineriella minuta, Rumex bucephalophorus, Anthoceros punctatus, Solenopsis laurentia (= Laurentia michelii), Centaurium maritimum, Juncus bufonius subsp. b., J. capitatus, Lythrum hyssopifolia et des thérophytes plus xérophiles descendant des pelouses de niveau supérieur.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon ouest-méditerranéen décrit initialement du nord du Maroc (Braun-Blanquet, 1936) et cité ultérieurement du sud de la France (Molinier, 1937 ; Braun-Blanquet et al., 1952) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B., 2013. Contribution au prodrome des végétations de France : les Isoëtetea velatae de Foucault 1988 et les Juncetea bufonii de Foucault 1988 ("Isoëto - Nanojuncetea bufonii") (Partie 2). J. Bot. Soc. Bot. France, 63 : 63-109. (Source)

Braun-Blanquet J. et al., 1952

Braun-Blanquet J., 1936

Molinier R., 1937.