Charetum intermediae Melzer ex W. Krause & Lang in Oberd. 1977

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Association pionnière à développement surtout estival, des eaux subneutres à basiques (pH 6,8-7,8), riches en calcaire, mésotrophes à méso-eutrophes ; sur sable calcarifère ou sur vase riche en calcium et en matière organique.

Nom cité du syntaxon

Charetum intermediae W. Krause & Lang in Oberd. 1977 (Süddeutsche Pflanzengesellschaften : 82, tab. 16, col. 9 et p. 87). Krause & Lang ont utilisé des relevés non publiés de Melzer.

Synonymes

Charetum intermediae Fijalkowski 1960 (art. 3a : noté prov. p. 134) ; Charetum aculeolatae Dambska 1966 [sub Charetum aculeolatae (Corillion p.p.) ass. nov. prov. (art. 3a). : Corillion (1957) a bien cité un "type intermedia" dans Chara aculeolata Kütz. in Rchb. mais les relevés qu'il a réalisés avec C. aculeolata se rapportent au Charetum polyacanthae (cf. F18-23)].

Type nomenclatural

Typus nominis in Felzines & Lambert 2012 : rel. 14, tab. 1 in Fijalkowski, 1960 (Ann. Univ. M.Curie-Slodowska, B.14 : tab. h.t.).

Physionomie

Tapis assez dense (10-20 cm de haut) à profondeur moyenne (0,2-4 m), généralement paucispécifique, avec Chara contraria et C. tomentosa ; peut se trouver en strate inférieure des groupements d'hydrophytes phanérogamiques.

Combinaison caractéristique d'espèces

Chara intermedia A. Br. in A. Br., Rabenh. & Stizenb.

Synchorologie

Distribution subcontinentale.
Alsace : amont des petits cours d'eau phréatiques mésotrophes du Ried (Bailly & Schaefer, 2010) ; Franche-Comté [Doubs : lac de Remoray (Bailly et al., 2007)] ; Provence-Alpes-Côte d'Azur [Bouches du Rhône : étang de la Dynamite à Saint-Martin-de-Crau et canaux de la Crau humide à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Mouronval, com. pers., 2011)].

Axes à développer

Chara intermedia pourrait se rencontrer dans des eaux subsaumâtres continentales (sources salées) mais alors, à défaut de différence morphologique significative, risque de confusion avec Chara baltica (Boegle et al., 2010).

Bibliographie

Felzines J.-C. & Lambert E., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Charetea fragilis Fukarek 1961. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 133-188. (Source)

Bailly G. & Schaefer O., 2010

Bailly G. et al., 2007

Corillion R., 1957

Dambska I., 1961, 1966

Fijalkowski D., 1960

Guerlesquin M. & Podlejski, V., 1980

Krause W. & Lang G., 1977.